Naviguer "Diverses communautés"

Article

Ditidaht

Résidant sur la côte ouest de l’île de Vancouver, la Première Nation des Ditidaht (dont le nom signifie « les gens le long du chemin » ou « les gens le long de la côte » dans leur langue) fait partie du groupe des nations nuu-chah-nulth. Aujourd’hui, le principal village ditidaht occupé en permanence est Malachan, près de la partie nord du lac Nitinat. En semptembre 2018, le gouvernement fédéral compte 781 membres inscrits de la nation ditidaht.

Éditorial

Le potlatch ou le don

Pour la plupart des non-autochtones, le potlatch symbolisait tout ce qui maintenait les Premières Nations dans un état archaïque. Cette coutume encourageait un gaspillage éhonté, croyaient-ils…

Article

Doukhobors

Secte de dissidents russes qui sont aujourd’hui nombreux dans l’ouest du Canada. Il s’agit au départ d’un groupe de paysans du sud de la Russie dont l’origine est mal connue, car leurs traditions et leurs préceptes sont transmis oralement.

Article

Voyage du Nishiyuu (voyage du peuple)

Entre le 16 janvier et le 25 mars 2013, six jeunes Cris et leur guide parcourent à pied les 1 600 km qui séparent la Première Nation de Whapmagoostui (le village cri le plus au nord du Québec, sur la baie d’Hudson) de la Colline du Parlement à Ottawa, en appui au mouvement Idle No More (jamais plus l’inaction).

Article

Ehattesaht

Les Ehattesaht sont une Première Nation nuu-chah-nulth occupant un territoire d’une superficie de 660 km2 (66 000 hectares) sur la côte ouest de l’île de Vancouver. Constituant une des nations représentées par le Conseil tribal Nuu-chah-nulth, les Ehattesaht comptent 516 membres inscrits en septembre 2018.

Article

« Esquimau »

Le mot « Esquimau » est un terme offensant autrefois couramment utilisé pour désigner les membres du peuple inuit habitant depuis des millénaires les régions arctiques de l’Alaska, du Groenland et du Canada, une terre qu’ils appellent « Inuit Nunangat ».

Article

Estoniens

L'Estonie est une république du nord de l'Europe située dans la région de la mer Baltique et bordée par la Finlande, la Suède, la Lettonie et la Fédération de Russie. Elle a été gouvernée par bon nombre de pays étrangers mais, plus récemment, l'Estonie a été occupée par la Russie.

Article

Littérature ethnique

Au Canada, le terme « ethnique » qualifie les personnes ou les groupes qui n'appartiennent pas à un des deux peuples européens fondateurs : les Français, de religion catholique, et les Britanniques, de religion protestante.

Article

Ethnomusicologie

Ethnomusicologie. L'ethnomusicologie est l'étude de la musique conçue, dans son acception large, à la fois comme objet, pratique sociale et concept.

Article

Festival Shaw/Shaw Festival

Le festival fit l'acquisition du Royal George Theatre en 1980 et, grâce à un programme suivi de remise à neuf, le transforma en une petite maison d'opéra de la Belle Époque, qui servit annuellement par la suite (sauf en 1990) à des productions d'opérettes ou de théâtre musical.

Article

Finlandais

Les premiers immigrants finlandais d'Amérique du Nord font partie d'un groupe de colons qui fondent, entre 1641 et 1655, la colonie de la Nouvelle-Suède sur les rives du Delaware. Peu nombreux, ils ont tôt fait de s'assimiler aux autres colons américains.

Article

Haisla (Kitamaat)

La bande actuelle des Haislas est constituée de deux groupes : les Kitamaats des chenaux d'amont Douglas et Devastation, et les Kitlopes du chenal Princess Royal et du canal Gardner, en Colombie-Britannique.

Article

Haïdas

Les Haïdas sont un peuple autochtone ayant traditionnellement occupé les criques et les anses côtières de l’archipel Haida Gwaii en Colombie Britannique. Lors du recensement de 2016, 501 personnes ont déclaré être d’ascendance haïda, tandis que 445 personnes ont indiqué être des locuteurs de la langue haïda.

Article

Hesquiahts

Les Hesquiahts sont des Autochtones qui vivent sur la côte ouest de l’île de Vancouver. « Hesquiaht » est la transcription anglaise du mot heish-heish-a, qui signifie en nuu-chah-nulth « déchirer avec les dents ». Le mot fait allusion à la technique utilisée pour séparer les œufs de hareng des zostères marines qui poussent près des territoires hesquiahts. En 2018, les Hesquiahts comptaient 747 membres enregistrés auprès du Conseil tribal Nuu-chah-nulth.