Naviguer "Statuts politiques"

Article

Confédération

Le Dominion du Canada ne naît ni d’une révolution ni d’une éclatante manifestation de l’ambition nationale, mais plutôt d’une série de conférences et de négociations régulières qui constitueront ultimement les termes de la Confédération le 1er juillet 1867. L’union des colonies de l’Amérique du Nord britannique, soit le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle Écosse et la Province du Canada, est la première étape d’une lente, mais progressive, édification nationale qui englobera d’autres territoires et concrétisera le rêve d’un pays a mari usque ad mare (d’un océan à l’autre).

Article

Conférence de Québec

En 1864, des politiciens en provenance de cinq colonies de l'Amérique du Nord britannique mettent le cap sur Québec pour y poursuivre les discussions sur la création d'un pays amorcées à Charlottetown, le mois précédent.

Article

Conscription

La conscription est l’enrôlement obligatoire ou la « mobilisation » (parfois appelée « appel sous les drapeaux ») des citoyens dans l’armée. Le gouvernement fédéral a promulgué la conscription à la Première Guerre mondiale ainsi qu’à la Deuxième, créant un véritable fossé entre les Canadiens de langue anglaise, qui tendaient à soutenir la pratique, et les Canadiens de langue française, qui la décriaient.

Article

Rapatriement de la Constitution

En 1982, on rapatrie la Constitution en transférant la loi suprême qui régit le pays, l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, de la compétence du Parlement britannique (lien colonial du passé) aux gouvernements fédéral et provinciaux du Canada.

Article

Cornwallis Statue

Une statue d’Edward Cornwallis, le colon fondateur d’Halifax, est érigée dans le centre-ville en 1931 pour célébrer la colonisation britannique. La statue devient, plus tard, un objet de controverse au milieu d’un débat public grandissant sur la façon dont Edward Cornwallis a traité le peuple mi’kmaq.

Article

Crise d'octobre

La crise d'octobre est provoquée par l'enlèvement, le 5 octobre 1970, de James Cross, délégué commercial britannique à Montréal, par des membres du Front de Libération du Québec.

Article

Crise de Suez

La crise du canal de Suez de 1956 est un affrontement militaire et politique en Égypte, qui a menacé de brouiller les États-Unis et la Grande-Bretagne et nuit à l’alliance militaire occidentale sortie victorieuse de la Seconde Guerre mondiale.

Article

La crise d’Oka

La crise d’Oka, aussi appelée la résistance mohawk, est un affrontement de 78 jours (du 11 juillet au 26 septembre 1990) opposant des manifestants mohawks au service de police provinciale du Québec et à l’armée canadienne. Au cœur de la crise : l’agrandissement proposé d’un terrain de golf et un projet immobilier sur des terres en litige où se trouve un cimetière mohawk. Les tensions sont restées fortes tout au long de la crise, surtout après la mort du caporal Marcel Lemay, agent de la Sûreté du Québec. Éventuellement, les Forces canadiennes sont appelées en renfort et la situation prend fin. Bien que le gouvernement fédéral ait mis fin au projet d’agrandissement du terrain de golf et ait acheté les terres en litige, il ne les a toujours pas transférées à la communauté de Kanesatake.