Hydrologie | l'Encyclopédie Canadienne

Naviguer "Hydrologie"

Afficher 16-30 de 32 résultats
  • Article

    Hydroélectricité au Canada

    L’hydroélectricité est une forme d’énergie produite par l’écoulement de l’eau. La quantité d’énergie produite varie selon le volume d’eau et sa vitesse : plus il y a d’eau et plus elle s’écoule vite, plus la quantité d’énergie produite sera importante. C’est pourquoi bon nombre de centrales hydroélectriques sont construites à proximité de chutes d’eau. Pour produire de l’énergie, l’eau est acheminée vers des turbines, parfois par l’intermédiaire d’un barrage. Elle fait tourner les turbines, qui à leur tour font tourner les génératrices, produisant ainsi de l’électricité. Renouvelable et relativement non polluante, l’hydroélectricité est la plus importante source de production d’électricité au Canada.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/0c8c9180-7dde-40c3-9b85-fcd031a4d8c4.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/0c8c9180-7dde-40c3-9b85-fcd031a4d8c4.jpg Hydroélectricité au Canada
  • Article

    Iceberg

    Un iceberg est un bloc de glace qui s’est détaché d’un glacier suivant un processus appelé « vêlage ».

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/0b282b25-029b-4fa5-85e1-aef4b1039571.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/0b282b25-029b-4fa5-85e1-aef4b1039571.jpg Iceberg
  • Article

    Inondations au Canada

    Les inondations résultent généralement de variations naturelles du niveau des rivières, des lacs et des océans. Selon Sécurité publique Canada, les inondations constituent le danger naturel le plus commun au pays, et l’un des plus coûteux. Des inondations historiques ont eu lieu d’un bout à l’autre du Canada, bon nombre des plus dévastatrices étant survenues dans les systèmes fluviaux qui traversent des zones habitées. Les scientifiques prédisent que les inondations liées aux impacts du changement climatique seront plus fréquentes au 21e siècle, surtout dans les régions côtières du pays.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/86edab5a-1476-4145-911f-6e0a94bb25cc.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/86edab5a-1476-4145-911f-6e0a94bb25cc.jpg Inondations au Canada
  • Article

    Lac Agassiz

    Le lac Agassiz était le plus grand lac glaciaire en Amérique du Nord.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_54485223103.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_54485223103.jpg Lac Agassiz
  • Article

    Les mers postglaciaires du Québec

    Plusieurs facteurs influencent alors la répartition de la chaleur sur le territoire québécois, mais principalement, l'atmosphère se réchauffe de l'équateur vers les pôles (du sud vers le nord dans l'hémisphère québécois), et des océans (ou des masses d'eau importantes) vers l'intérieur du continent.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/e3cfe0fb-4ec8-418c-b14c-582f156d72a1.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/e3cfe0fb-4ec8-418c-b14c-582f156d72a1.jpg Les mers postglaciaires du Québec
  • Article

    Réservoir Manicouagan

    Le réservoir Manicouagan, d'une superficie de 1 942 km2 et d'une altitude de 360 m, est situé dans le Sud-Est du Québec, à environ 140 km de la frontière du Labrador. Il est le deuxième plus grand lac naturel du Québec et a été créé par l'impact d'une météorite, il y a des millions d'années. Son nom vient probablement d'un mot Innu et pourrait signifier « où se trouve du bouleau » (pour faire des canoës). Le lac figure sur la carte du Québec de Jonathan Carver (1776) sous l'appellation de lac Asturagamicook. La carte montre qu'il s'écoule par la rivière Manicouagan ou rivière Black.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/6be9c93a-1849-439f-b16a-f87c91691760.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/6be9c93a-1849-439f-b16a-f87c91691760.jpg Réservoir Manicouagan
  • Article

    Marée

    La Terre, en réalité, n'est pas en orbite autour du Soleil mais autour du centre de la masse constituée par le système Terre-Soleil.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/989a9feb-532c-452f-829d-b5fecf83d434.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/989a9feb-532c-452f-829d-b5fecf83d434.jpg Marée
  • Article

    Océanographie arctique

    Le Subarctique couvre une zone relativement étendue dans l'Est du Canada. Son équivalent de l'Ouest, formé du point de rencontre entre les eaux du Pacifique et de l'Arctique, ne forme qu'une étroite bande le long de la côte de la mer de Beaufort (voir Eaux littorales).

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_2267410860.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_2267410860.jpg Océanographie arctique
  • Article

    Océanographie biologique

    Branche de l'OCÉANOGRAPHIE consacrée à l'étude des organismes vivants (le biote) considérés dans leurs relations avec le milieu marin dans lequel ils vivent.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_1052324310.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_1052324310.jpg Océanographie biologique
  • Article

    Pingo

    La hauteur des pingos varie de quelques mètres à plusieurs dizaines de mètres. Le delta du Mackenzie abrite la plus grande concentration de pingos (environ 1450), dont certains comptent parmi les plus gros au monde.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/5e658751-a56e-4535-9950-f641ec565a97.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/5e658751-a56e-4535-9950-f641ec565a97.jpg Pingo
  • Article

    Pluie

    Tempête de verglas, 1998 (avec la permission de CBC).Dans une structure classique de tempête, le sommet des nuages est élevé et ressemble à une enclume. Sur les côtés se dessinent des tours en formation. Ces cumulonimbus se forment en fin d'après-midi quand des courants d'air chaud montent à haute altitude (photo de Arjen Verkaik, Skyart Production).

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/d32eb943-b421-42f4-bb17-0d8dbdeb99d9.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/d32eb943-b421-42f4-bb17-0d8dbdeb99d9.jpg Pluie
  • Article

    Projet de la baie James

    En 1971, Hydro-Québec et le gouvernement du Québec lancent le Projet de la baie James, un gigantesque aménagement hydroélectrique sur la côte est de la baie James. (Voir aussi Hydroélectricité au Canada.) Au long des deux phases du projet, huit centrales sont construites pour permettre au Québec de produire de façon non polluante une part importante de son électricité. Par contre, le projet a aussi profondément bouleversé l’environnement et les communautés autochtones vivant dans cette région. Les répercussions du projet se font encore sentir aujourd’hui.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/33649494-8426-4ec2-8001-9f2613ea3d08.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/33649494-8426-4ec2-8001-9f2613ea3d08.jpg Projet de la baie James
  • Article

    Valeurs extrêmes de la pluie

    Valeurs extrêmes de la pluie Valeurs extrêmes de la pluie Valeurs extrêmes de la pluie Alberta 213 mm Eckville South juin 1970 C.-B.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_11950476535.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_11950476535.jpg Valeurs extrêmes de la pluie
  • Article

    Réservoir

    En général, les réservoirs sont classés d'après trois caractéristiques physiques de base : profondeur maximale, zone inondée et volume d'eau à plein remplissage.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/1c6f92bc-560d-45fe-a4b3-ee7504d34131.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/1c6f92bc-560d-45fe-a4b3-ee7504d34131.jpg Réservoir
  • Article

    Source

    Lieu où une eau souterraine surgit du sol ou du roc.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/24f61a09-a6c8-4eb9-9898-c8a025daa602.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/24f61a09-a6c8-4eb9-9898-c8a025daa602.jpg Source

Aider L'Encyclopédie canadienne

L'Encyclopédie canadienne est un projet de Historica Canada, un organisme de bienfaisance non partisane, qui se consacre à mieux faire connaître aux Canadiens leur pays. Nous produisons également les Minutes du patrimoine et d'autres programmes. Si vous croyez que tous les Canadiens devraient avoir accès à de l'information exacte, impartiale et des mises à jour régulières sur l'histoire et la culture du Canada dans les deux langues officielles, veuillez envisager de faire un don dès aujourd'hui. Tous les dons de plus de 3 $ recevront un reçu d’impôt.

A propos