Naviguer "Regionale"

Afficher 1-8 de 8 résultats
Article

Crise d'Ipperwash

La crise d’Ipperwash a éclaté en 1995, en Ontario, dans le parc provincial d’Ipperwash et les environs, un territoire revendiqué par la Première Nation de Kettle Point et Stony Point. Les antécédents de la crise remontent à l’appropriation de la réserve de Stoney Point par le gouvernement fédéral en 1942 pour en faire une base militaire. Après des demandes répétées pour récupérer ces terres, les membres de cette Première Nation ont occupé le camp en 1993, puis en 1995. Le 4 septembre de cette année-là, les protestataires ont également occupé le parc provincial d’Ipperwash, situé à côté. La tension a monté entre les protestataires et la Police provinciale de l’Ontario, culminant dans une confrontation, le 6 septembre 1995, qui a coûté la vie à Dudley George, un manifestant ojibwé.

Article

Guelph in the First World War

Pendant la Première Guerre mondiale, Guelph, en Ontario, ressemble à toutes les petites villes canadiennes. De ses 16 000 habitants, plus de 5 610, soit environ un tiers de la population, se sont portés volontaires pour le service militaire, et 3 328 d’entre eux sont enrôlés. Aujourd’hui, le nom de 216 de ces soldats est commémoré sur le cénotaphe de la ville. Pendant que les militaires de Guelph se battent outre-mer, la guerre a un effet profond et durable sur la ville — une expérience qui donne un aperçu des conditions de guerre au Canada.

Article

Histoire des travailleurs du Canada anglais

​La plupart des Canadiens adultes gagnent leur vie en touchant des salaires et des traitements, et partagent donc les conditions de dépendance liée à l’emploi qui définissent la « classe ouvrière ». En règle générale, moins du tiers des employés canadiens sont syndiqués, mais qu’ils le soient ou non, leurs difficultés et leurs victoires jouent un rôle déterminant dans le développement du pays.

Article

Histoire économique de l'Ouest canadien

Le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique constituent l’Ouest canadien, une région qui compte pour 35 % du PIB du pays. L’histoire économique de la région commence avec la chasse, l’agriculture et le commerce pratiqués par les peuples autochtones. Après l’arrivée des Européens au 18e siècle, l’économie subit une série de grands bouleversements marqués par la traite des fourrures transcontinentale, puis par un rapide processus d’urbanisation, d’industrialisation et de progrès technologique.

Article

Histoire économique du Canada atlantique

La Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador constituent les provinces de l’Atlantique, une région qui comptait en 2016 pour 6 % du PIB canadien. L’histoire économique des provinces de l’Atlantique actuelles commence avec la chasse, l’agriculture et le commerce pratiqués par les Premières Nations. Après l’arrivée des Européens au 16e siècle, l’économie subit une série de grands bouleversements marqués par les débuts de la pêche en Atlantique et de la traite des fourrures transcontinentale, puis par un rapide processus d’urbanisation, d’industrialisation et de progrès technologique.

Article

Histoire économique du Canada central

L’Ontario et le Québec constituent le Canada central, une région comptant en 2016 pour 58 % du Produit national brut (PNB) du Canada. L’histoire économique du Canada actuel commence avec la chasse, l’agriculture et le commerce pratiqués par les peuples autochtones. Après l’arrivée des Européens au 16e siècle, l’économie connaît une série de grands bouleversements marqués par la traite des fourrures transcontinentale, puis par un rapide processus d’urbanisation, d’industrialisation et de progrès technologique.

Article

Wendake (Huronie)

Les premiers voyageurs français désignaient le territoire occupé par les Hurons-Wendat par l’expression « le pays des Hurons » et ceux qui y séjournaient se décrivaient comme étant « chez les Hurons » ou « dans le pays des Hurons ».