Naviguer "Histoire"

Afficher 721-740 de 756 résultats
Article

York Factory et la bataille de la Baie d’Hudson

York Factory, aussi connu sous les noms de York Fort, Fort Bourbon et Kischewaskaheegan chez les peuples autochtones, était un poste situé sur la rivière Hayes, près de son embouchure sur la baie d’Hudson, dans l’actuelle province du Manitoba. Durant son existence, il a servi de poste de traite et d’important centre administratif dans le réseau de traite de fourrure de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Il a aussi été le siège de la plus importante bataille navale de l’histoire de l’Arctique canadien.

Article

Zooarchéologie

 Au Canada, la plupart des zooarchéologues étudient les dents, les ossements et les coquillages marins, parce que ces matériaux sont ceux qui sont généralement préservés dans les sites archéologiques.

Article

Zouaves

De février 1868 à septembre 1870, des Canadiens au nombre de 507, regroupés en 7 contingents provenant presque exclusivement du Québec, s'enrôlent dans l'armée pontificale pour défendre Rome contre les troupes italiennes qui tentent d'unifier l'Italie.

Article

​Abolition de l’esclavage, loi de 1833

Le Décret pour l’abolition de l’esclavage dans les colonies britanniques pour le développement du travail des esclaves émancipés et pour indemniser les personnes ayant droit aux services de ces esclaves, aussi connu comme la Loi de l’abolition de l’esclavage, reçoit l’assentiment royal le 28 août 1833 et entre en vigueur le 1eraoût 1834. La Loi abolit l’esclavage dans la plupart des colonies britanniques et libère ainsi plus de 800 000 esclaves africains se trouvant dans les Caraïbes, en Afrique du Sud et en petit nombre au Canada.

Article

​Accidents ferroviaires

Les accidents ferroviaires résultent de causes variées, comme une mauvaise conception de la plateforme de la voie, la fatigue du métal, un incendie, une défaillance des rails, une erreur humaine ou la fragilité d’un pont.

Article

​Catastrophes minières

Les travaux en profondeur, le roc tendre, la poussière, les gaz toxiques et inflammables, les explosifs, la machinerie, les systèmes de transport et de ventilation et, dans l’ancien temps, les lampes à flamme nue sont autant de facteurs dans les nombreuses tragédies qui ont frappé les mines de charbon canadiennes.