Naviguer "Engagements militaires"

Article

Bataille de Plattsburgh

La bataille de Plattsburgh (parfois appelée bataille du lac Champlain) fut à la fois une bataille terrestre et navale, marquée par l'invasion du Nord de l'État de New York; elle fut également la dernière grande opération britannique de la guerre de 1812 (exception faite des batailles qui eurent lieu après la signature du Traité de Gand) et elle est surtout connue pour avoir été un véritable fiasco militaire.

Article

La bataille de l'île Mackinac

L'île Mackinac est en fait le théâtre de deux batailles pendant la guerre de 1812, l'une en 1812 et l'autre en 1814, et les deux se soldent par une victoire des Britanniques contre les Américains. L'île Mackinac se trouve à la jonction du lac Huron et du lac Michigan.

Article

La bataille d'Ogdensburg

 Prescott, situé à 112 kilomètres en aval de Kingston, est un important point de transbordement où les navires marchands échangent leur cargaison avec les bateaux en provenance de Montréal. Ogdensburg (New York) se trouve sur la rive opposée.

Article

Bataille de Lacolle Mill

Première escarmouche à Lacolle Mill, 1812 Cette première escarmouche à Lacolle Mill (aujourd'hui Lacolle, Québec) pendant la guerre de 1812 marque la fin de la campagne américaine pour envahir le Bas-Canada et prendre Montréal à l'automne de 1812.

Article

Bataille d'Ortona

C’est dans le cadre de la campagne d’Italie des alliés lors de la Deuxième Guerre mondiale que les Forces canadiennes mènent, en décembre 1943, l’une de leurs batailles les plus acharnées pour tenter de s’emparer de la ville d’Ortona. À l’issue de cette longue bataille qui va durer un mois, tout d’abord sur la rivière Moro, à l’extérieur d’Ortona, puis, au cœur de la ville, dans des combats de rue d’une extrême violence, les forces alliées vont prendre Ortona au prix de plus de 2 300 victimes canadiennes.

Article

Bataille de Paardeberg

La bataille de Paardeberg est la première victoire importante des Britanniques pendant la guerre des Boers depuis la « semaine noire » (du 10 au 15 décembre 1899). Face à une nouvelle offensive britannique dirigée contre leurs capitales, les Afrikaners offrent une résistance à Paardeberg, sur la rivière Modder, à quelque 130 km de Bloemfontein.