Naviguer "Énergie"

Article

Centrales nucléaires

Les centrales nucléaires produisent de l'électricité au moyen de l'ÉNERGIE NUCLÉAIRE. Comme dans les centrales thermiques (voir PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ), la chaleur sert à évaporer de l'eau. La vapeur produite entraîne une turbine et fait tourner une génératrice qui produit de l'électricité.

Article

Charbon, gazéification du

Historique La gazéification du charbon est le procédé permettant de transformer le CHARBON en gaz combustible riche en hydrogène et en monoxyde de carbone. Ce procédé est mis au point vers 1780 et largement commercialisé au début du XXe siècle.

Article

Oil City

Situé dans le PARC NATIONAL DES LACS-WATERTON, en Alberta, c'est l'endroit où a été exploité le premier puits de pétrole de l'Ouest canadien, d'abord appelé Original Discovery No. 1.

Article

Pile à combustible

La pile à combustible est un dispositif qui convertit directement l'énergie potentielle de combustibles en énergie électrique. (L'énergie électrique équivaut au travail de sortie.

Article

Électricité, production d'

En 1994, la puissance installée de production d'électricité au Canada atteignait 114 gigawatts (1 GW = 109 W) dont 56 p. 100 provenaient de l'HYDROÉLECTRICITÉ, 18 p. 100 du charbon, 14 p. 100 du nucléaire, 7 p. 100 du pétrole, 4 p. 100 du gaz naturel et 1 p. 100 d'autres sources.

Article

Projets de pipeline de la vallée du Mackenzie

En 1970, le gouvernement canadien introduit des lignes directrices pour le développement d’un corridor de pipeline vers le sud, du delta du fleuve Mackenzie jusqu’en Alberta et aux États-Unis. Les entreprises énergétiques ont depuis proposé trois projets distincts pour transporter les gaz naturels par pipeline le long de cette route — le pipeline Arctic Gas, le pipeline Foothills et le projet gazier Mackenzie — qui auraient probablement été suivis par un pipeline pétrolier dans les deux premiers cas. Cependant, à cause de coûts élevés, de défis d’ingénierie, de préoccupations environnementales, de revendications territoriales autochtones et de marchés changeants, aucun de ces pipelines n’a été construit.