Naviguer "Transport"

Éditorial

À la toute fin de la Côte ouest

Lorsque la C.-B. accepte de se joindre à la Confédération canadienne, le Canada convient de construire, dans dix ans, un chemin de fer transcontinental qui relierait la côte du Pacifique à l'Est du pays. Les délais menaçant de faire dérailler le projet, les citoyens de la province s'indignent et Amor de Cosmos, de Victoria, alors membre du parlement fédéral, présente à la Chambre des communes une résolution proposant la sécession de la Colombie-Britannique de l'union.

Article

Transports dans le Nord

Le but des premiers transports organisés dans le Nord est la TRAITE DE LA FOURRURE, soit avec les bateaux de la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON (CBH) dans l'est de l'Arctique ou en canots et autres petites embarcations dans l'Ouest (voir CANOT D'ÉCORCE).

Article

Silver Dart

J.A.D. MCCURDY en est le principal concepteur et pilote. Glenn H. Curtiss met au point le moteur à refroidissement par eau, ce qui est un progrès par rapport aux expériences précédentes de l'association.

Article

Métro de Toronto

Le métro de Toronto fait partie d’un réseau de transport collectif plus large, comprenant des tramways, des autobus et le transport rapide léger, opéré par la Toronto Transit Commission (TTC).

Article

Métro de Montréal

Le métro de Montréal a été inauguré le 14 octobre 1966. Second métro canadien après celui de Toronto (datant de 1954), il est le premier en Amérique du Nord à rouler sur pneus.

Article

Deep Rover

Le Deep Rover est un submersible monoplace capable de fonctionner sous l'eau durant quatre à six heures, jusqu'à une profondeur de 914 m et à des vitesses allant jusqu'à 1,5 noeud.

Article

Route du Mackenzie

À 80 km au nord-ouest d'Enterprise, un traversier relie la route du Mackenzie à Yellowknife et des chemins de jonction vers l'est desservent Fort Resolution et Fort Smith. Le tronçon d'Enterprise à Hay River est maintenant une route distincte.

Article

Râle et marouette

Description Les râles et les marouettes qui vivent en Amérique du Nord sont généralement de couleur fauve et portent parfois des rayures gris-brun. On voit rarement ces oiseaux discrets, qui ressemblent quelque peu à des poules, mais on entend souvent leurs chants. Leur vol est peu puissant.

Article

Sécurité ferroviaire

L'un des accidents ferroviaires les plus mémorables des dernières années est le déraillement de Mississauga en 1979. Personne n'a été blessé, mais le train dont les wagons-citernes transportaient du chlore a déversé du chlore et forcé l'évacuation de 250 000 résidants du secteur.

Article

Hector

L’Hector est un voilier à deux mâts (brick) qui, en 1773, transporte 178 immigrants écossais à destination de la région de Pictou, dans la partie nord de la Nouvelle-Écosse.

Article

Hélicoptère

Le problème vient de la commande. Les hommes qui pavent la voie menant à l'hélicoptère pratique sont l'Espagnol Juan de la Cierva avec ses autogires, l'Allemand Heinrich Rocke et le Russe naturalisé Américain Igor Ivanovitch Sikorsky.

Article

Irrigation

L'irrigation est nécessaire dans les endroits où le CLIMAT est essentiellement aride ou semi-aride et où les précipitations sont faibles et imprévisibles (voir PLUIE).

Article

SNC-Lavalin

SNC-Lavalin est un cabinet mondial d’ingénierie et de construction basé à Montréal, au Québec. Il œuvre dans plusieurs industries, y compris l’exploitation pétrolière et gazière, l’exploitation minière, la cybersécurité et l’énergie nucléaire. Il procède également à la construction d’infrastructures publiques et privées dans le monde entier.

La société est fondée en 1911 sous le nom SNC en tant que bureau de génie-conseil pour des projets énergétiques. En 1991, elle fusionne avec son concurrent Lavalin et devient ainsi SNC-Lavalin. Elle compte de nos jours quelque 50 000 employés dans plus de 50 pays, tout en enregistrant en 2018 un chiffre d’affaires de 10,1 milliards de dollars.

Au Canada, le cabinet obtient d’importants contrats pour la réalisation de projets de transport en commun dans des villes comme Toronto, Montréal et Vancouver. À l’international, SNC-Lavalin dirige des projets d’extraction de ressources et d’infrastructures en Amérique du Nord, dans la région Asie-Pacifique, en Europe et au Moyen-Orient.

Depuis 2011, des scandales liés à des allégations de fraude et de corruption entachent la réputation du cabinet et de plusieurs de ses dirigeants.