Naviguer "Gouverneurs généraux"

Afficher 1-20 de 36 résultats
Article

Adrienne Clarkson

Adrienne Louise Clarkson, P.C., C.C., C.M.M., C.O.M., CD, 26e gouverneure générale du Canada de 1999 à 2005, personnalité de la télévision, journaliste, romancière, fonctionnaire et éditrice (née le 10 février 1939 à Hong Kong). En 1999, elle a été nommée 26e gouverneure générale par le premier ministre Jean Chrétien. Elle était la première personne de couleur, la première personne d’origine asiatique et la première personne sans expérience politique ou militaire nommée à la charge vice-royale. Sa nomination est venue couronner une carrière maintes fois primée dans la presse écrite et télédiffusée, où elle est connue surtout en tant qu’animatrice et journaliste de l’émission the fifth estate de CBC. Après son mandat de gouverneure générale, Adrienne Louise Clarkson et son mari, John Ralston Saul, ont lancé l’Institut pour la citoyenneté canadienne, un organisme qui a pour objectif d’accélérer l’intégration culturelle de nouveaux citoyens dans la société canadienne. Elle est l’auteure de deux romans et cinq essais.

Article

Charles de Beauharnois de La Boische, marquis de Beauharnois

Charles de Beauharnois de La Boische Beauharnois, Marquis de Beauharnois (baptisé le 12 octobre 1671 à La Chaussaye, près d’Orléans en France; décédé le 12 juillet à Paris, en France). Charles de Beauharnois était officier de la marine durant les guerres de Louis XIV. De 1726 à 1747, il a été gouverneur de la Nouvelle-France. Il a initialement cultivé les relations entre les Autochtones et les Français, et a défendu la Nouvelle-France contre les incursions britanniques. Cependant, la perte de Louisbourg en 1745 et la détérioration subséquente des relations avec les alliés autochtones se sont produites sous son autorité, et elles ont contribué à la conquête éventuelle de la Nouvelle-France.

Article

Charles Stanley Monck, 4e vicomte Monck

Charles Stanley Monck, 4e  vicomte Monck de Ballytrammon, gouverneur général de l’Amérique du Nord britannique, capitaine général et gouverneur de l’Amérique du Nord britannique de 1861 à 1867 et gouverneur général du Canada de 1867 à 1868 (né le 10 octobre 1819 à Templemore, comté de Tipperary, en Irlande; décédé le 29 novembre 1894 à Charleville, Enniskerry, comté de Wicklow, en Irlande). Charles Monck soutient la Confédération avant de devenir le premier gouverneur général du Dominion du Canada.

Article

Claude de Ramezay

Claude de Ramezay (né le 15 juin 1659 à La Gesse, en France; décédé le 31 juillet 1724 à Québec). Claude de Ramezay est venu en Nouvelle-France comme officier dans les troupes de la marine. Il a agi à titre de gouverneur de Trois-Rivières (1690-1699), commandant des troupes canadiennes (1699-1704), gouverneur de Montréal (1704-1724) et gouverneur général par intérim de la Nouvelle-France (1714-1716). Pendant son séjour en Nouvelle-France, il s’est intéressé au commerce des fourrures et du bois. On se souvient également de lui pour sa résidence, le Château Ramezay. Construit en 1705, c’est aujourd’hui un musée et l’un des bâtiments historiques les plus importants de Montréal.

Article

David Lloyd Johnston

David Lloyd Johnston, professeur, administrateur universitaire, gouverneur général (né le 28 juin 1941 à Copper Cliff, en Ontario). Après s’être distingué comme professeur émérite et comme intellectuel qui a été publié, David Johnston est devenu président de deux grandes universités canadiennes. Depuis les années 1980, il a agit à titre de conseiller pour les gouvernements fédéral et ontarien, tant libéraux que conservateurs, sur de nombreuses questions délicates, notamment ce qui allait devenir la commission Oliphant. Nommé gouverneur général en 2010, David Johnston a encouragé l’éducation, l’innovation, la philanthropie et le bénévolat, et a consacré beaucoup de son temps au sort des Autochtones. Au terme de son mandat de cinq ans à titre de gouverneur général, le gouvernement lui a demandé de rester en poste deux ans de plus, ce qui fait de lui le gouverneur général ayant exercé le plus long mandat depuis un demi-siècle.

Article

Elgin, James Bruce, 8e comte d'

En 1849, le nouveau gouvernement adopte le BILL DES INDEMNITÉS, devant une féroce opposition de la part des Loyalistes. Quand Elgin donne son assentiment, il est attaqué par des émeutiers en colère et les édifices du Parlement à Montréal sont incendiés.

Article

Feo Monck

Frances Elizabeth Owen « Feo » Monck, auteure (née le 1eraoût 1835 à Charleville, Enniskerry, comté de Wicklow, Irlande; morte le 31 juillet 1919). Le beau-frère de Feo Monck était le gouverneur général vicomte Monck, et son mari, Richard Monck, a été secrétaire militaire du gouverneur général de 1864 à 1869. Quand lady Monck s’absentait, Feo la remplaçait en tant qu’hôtesse des événements sociaux vice-royaux, notamment lors du bal donné à l’occasion de la Conférence de Québec en 1864. Feo Monck a consigné ses impressions dans un livre, My Canadian Leaves: An Account of a Visit to Canada in 1864-1865.

Article

Gouverneur

L'office de gouverneur de la NOUVELLE-FRANCE a été créé avant même l'instauration d'un système complet de gouvernement dans la colonie. Le gouverneur est le représentant officiel du roi.

Article

Grey, Albert Henry George Grey, 4e comte

àAlbert Henry George Grey, 4ecomte Grey, gouverneur général du Canada de 1904 à 1911 (né le 28novembre1851 à Londres, au Royaume-Uni; décédé le 29août1917 à Howick, dans le Northumberland, au Royaume-Uni). Le comte Grey est à l’origine de prix décernés pour les arts, le théâtre et les sports au Canada. La coupe Grey est encore aujourd’hui remportée par l’équipe gagnante du championnat de la Ligue canadienne de football.