Naviguer "Histoire/Personnages historiques"

Afficher 81-100 de 674 résultats
Article

Brûlé, Étienne

Étienne Brûlé, explorateur, interprète (probablement Champigny-sur-Marne, France, v. 1592 -- Huronie, v. juin 1633). Brûlé est le premier Français à cohabiter avec les autochtones.

Article

Brunet, Louis-Ovide

Louis-Ovide Brunet, prêtre, enseignant, botaniste (Québec, 10 mars 1826 -- 2 oct. 1876). Il travaille d'abord comme curé pendant 10 ans, puis le Séminaire de Québec, son alma mater, lui offre un poste de professeur de sciences.

Article

Bulkeley, Richard

Richard Bulkeley. Officier de l'armée britannique, secr. provincial de la Nouvelle-Écosse 1758-92, organiste amateur (Dublin, 26 décembre 1717 - Halifax, N.-É., 7 décembre 1800). Il vint de Londres en 1749 comme aide de camp du gouverneur Edward Cornwallis, au temps de la fondation de Halifax.

Article

Cadieux, Jean

Cadieux, Jean, légendaire VOYAGEUR canadien-français du XVIIIe siècle qui habitait dans la région de la rivière des Outaouais. Au cours d'une attaque par les Indiens, il fait monter les siens dans un canot pour qu'ils puissent échapper au danger en empruntant les rapides.

Article

Calixa Lavallée

Callixte Lavallée, compositeur, pianiste, chef d’orchestre, professeur, administrateur et soldat (né le 28 décembre 1842 à Verchères, au Canada-Est ; décédé le 21 janvier 1891 à Boston, au Massachusetts). Pionnier de la musique autant au Canada qu’aux États-Unis, Calixa Lavallée était considéré comme une « gloire nationale » du Québec. Il est surtout connu pour avoir composé la musique de l’hymne national « Ô Canada » et a été deux fois président de l’Académie de musique du Québec. Malgré cette renommée, il a passé une grande partie de sa vie hors du Canada, a servi dans l’armée de l’Union pendant la guerre civile américaine et a demandé que le Canada soit annexé par les États-Unis. Le prix de musique Calixa-Lavallée, nommé en son honneur, est décerné par la Société St-Jean-Baptiste de Montréal pour une contribution exceptionnelle à la musique québécoise.

Article

Canada Committee

Comité parlementaire britannique créé le 2 mai 1828 dans le but de régler les conflits politiques qui paralysent le gouvernement représentatif du Bas-Canada et qui causent des difficultés dans le Haut-Canada.

Article

Canada First

 Canada First, mouvement nationaliste fondé en 1868 par les Ontariens George Denison, Henry Morgan, Charles MAIR et William Foster, et par Robert Grant Haliburton, un Néo-Écossais vivant à Ottawa.

Article

Canada’s Walk of Fame

L’Allée des célébrités canadiennes est un organisme à but non lucratif voué à honorer les Canadiens qui ont excellé dans les domaines des arts et du divertissement, de la science et de la technologie, des affaires, de la philanthropie et de l’athlétisme. Inspirée du « Hollywood Walk of Fame, » l’Allée s’étend sur 13 coins de rues du quartier des spectacles de Toronto. Le nom et la signature de chaque personne intronisée sont gravés autour d’une étoile semblable à une feuille d’érable sur une plaque qui est encastrée dans le trottoir. Les personnes intronisées sont honorées chaque année, lors d’un gala qui se tient à Toronto et qui est diffusé à l’échelle nationale. Cent quatre-vingts personnes ont été intronisées depuis 1998.

Article

Careless, James Maurice Stockford

James Maurice Stockford Careless, historien (Toronto, 17 février 1919 - 6 avril 2009). Diplômé de l'UNIVERSITÉ DE TORONTO (1940), James Careless vient de commencer des études supérieures à Harvard lorsqu'il s'enrôle dans les forces armées du Canada pendant la DEUXIÈME GUERRE MONDIALE.

Article

Carrie Best

Carrie Mae Best (née Prevoe), O.C., O.N.S., LL.D., militante pour les droits de la personne, auteure, journaliste, éditrice et communicatrice (née le 4 mars 1903 à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse; décédée le 24 juillet 2001 à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse). Provoquée par des incidents de discrimination raciale, elle devient militante pour les droits civils. Cofondatrice de The Clarion, un des premiers périodiques de la Nouvelle-Écosse dont les propriétaires et les éditeurs sont des Noirs canadiens, Carrie Best utilise cette plateforme pour défendre les droits des Noirs. En tant que rédactrice, elle appuie de façon publique Viola Desmond dans son procès contre le cinéma Roseland. Elle exprime son opinion à la radio et dans des publications imprimées pour amener un changement positif à la société de la Nouvelle-Écosse et du Canada.

Article

Catharine Parr Traill

Catharine Parr Traill (nom de naissance Strickland), pionnière, écrivaine et botaniste (née le 9 janvier 1802 à Londres, en Angleterre; décédée le 29 août 1899 à Lakefield, en Ontario). Les livres de Catharine Parr Traill font partie des premiers ouvrages considérés comme importants en littérature canadienne. Certaines de ses œuvres, comme The Backwoods of Canada: Being Letters from the Wife of an Emigrant Officer (1836), relatent en détail la vie des premiers colons au Canada tandis que d’autres, comme Canadian Wildflowers (1868) et Studies of Plant Life in Canada (1885), sont l’occasion de partager ses connaissances de botaniste amateur.