Naviguer "Histoire/Personnages historiques"

Afficher 101-120 de 653 résultats
Article

Catherine (SAR la duchesse de Cambridge)

Son Altesse Royale (SAR) la duchesse de Cambridge, née Catherine « Kate » Middleton le 9 janvier 1982 à Reading au Royaume-Uni, est l’épouse de Son Altesse Royale le duc de Cambridge (le prince William), qui est second en ligne pour la succession des trônes du Canada, du Royaume-Uni et de quatorze autres royaumes du Commonwealth. Kate est devenue célèbre dans le monde entier pour son engagement dans diverses œuvres de bienfaisance et son sens de la mode, et est étroitement liée à la modernisation de la monarchie. William et Kate ont trois enfants, le prince George de Cambridge (né le 22 juillet 2013), la princesse Charlotte de Cambridge (née le 2 mai 2015) et le prince Louis de Cambridge (né le 23 avril 2018).

Article

Chanie Wenjack

Chanie « Charlie » Wenjack (né le 19 janvier 1954; décédé le 23 octobre 1966 près de Redditt, en Ontario). Chanie Wenjack, un garçon anishinaabe de l’Ontario, s’échappe de son pensionnat indien près de Kenora à l’âge de 12 ans, puis meurt de faim et d’exposition aux conditions climatiques impitoyables. Suscitant un tollé à l’échelle nationale, son décès en 1966 mène à la première enquête sur le traitement des enfants autochtones au sein des pensionnats indiens au Canada.

Article

Charcoal

Charcoal, alias Si'k-okskitsis (nom signifiant « charbon de bois »), hors la loi (1856 ? -- Fort Macleod, Alberta, 16 mars 1897). Guerrier réputé de la tribu des GENS-DU-SANG, Charcoal assassine en 1896 Medicine Pipe Stem, l'amant de sa femme.

Article

Charles Cecil Merritt, VC

Charles Cecil Ingersoll Merritt, récipiendaire de la croix de Victoria, avocat, soldat, député fédéral (né le 10 novembre 1908 à Vancouver, en C.-B.; décédé le 12 juillet 2000 à Vancouver). Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, le lieutenant-colonel Cecil Merritt est le premier Canadien à se voir décerner en Europe la croix de Victoria (CV), la plus prestigieuse décoration pour bravoure parmi les soldats de l’Empire britannique.

Article

Charles de Beauharnois de La Boische, marquis de Beauharnois

Charles de Beauharnois de La Boische Beauharnois, Marquis de Beauharnois (baptisé le 12 octobre 1671 à La Chaussaye, près d’Orléans en France; décédé le 12 juillet à Paris, en France). Charles de Beauharnois était officier de la marine durant les guerres de Louis XIV. De 1726 à 1747, il a été gouverneur de la Nouvelle-France. Il a initialement cultivé les relations entre les Autochtones et les Français, et a défendu la Nouvelle-France contre les incursions britanniques. Cependant, la perte de Louisbourg en 1745 et la détérioration subséquente des relations avec les alliés autochtones se sont produites sous son autorité, et elles ont contribué à la conquête éventuelle de la Nouvelle-France.

Article

Charles James Stewart Bethune

Charles James Stewart Bethune, prêtre, entomologiste, enseignant (West Flamborough Township, Haut-Canada, 11 août 1838 -- Toronto, 18 avril 1932). Il reçoit son diplôme du Toronto's Upper Canada College et du University of Toronto's Trinity College (B.A. 1859) et est ordonné prêtre anglican en 1862.

Article

Charles Stanley Monck, 4e vicomte Monck

Charles Stanley Monck, 4e  vicomte Monck de Ballytrammon, gouverneur général de l’Amérique du Nord britannique, capitaine général et gouverneur de l’Amérique du Nord britannique de 1861 à 1867 et gouverneur général du Canada de 1867 à 1868 (né le 10 octobre 1819 à Templemore, comté de Tipperary, en Irlande; décédé le 29 novembre 1894 à Charleville, Enniskerry, comté de Wicklow, en Irlande). Charles Monck soutient la Confédération avant de devenir le premier gouverneur général du Dominion du Canada.

Article

Charlie Martin

Charles Cromwell Martin, DCM, MM, agriculteur, soldat, fonctionnaire et auteur (né le 18 décembre 1918 au Pays de Galles, au Royaume-Uni; décédé le 13 octobre 1997 à Mississauga, en Ontario). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’adjudant de deuxième classe Charles (Charlie) Martin s’est vu remettre la Médaille de conduite distinguée et la Médaille militaire. Il publie d’abord son mémoire sous le titre Battle Diary en 1994. Celui-ci demeure parmi les portraits les plus saisissants de la réalité des soldats ordinaires canadiens pendant la guerre.

Article

Chauveau, Pierre-Joseph-Olivier

Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, avocat, éducateur, homme politique, premier ministre du Québec de 1867 à 1873 (Charlesbourg, Bas-Canada, 30 mai 1820 -- Québec, 4 avril 1890). Élu à l'Assemblée de la province du Canada en 1844, il occupe par la suite plusieurs postes ministériels.

Article

Chemin de fer clandestin (résumé en termes simples)

Le Chemin de fer clandestin était une organisation secrète. Elle regroupait des personnes qui aidaient les esclaves Afro-Américains à s’échapper du sud des États-Unis. Les membres de cette organisation ont établi un réseau de routes que les esclaves fugitifs pouvaient suivre pour accéder à la liberté dans les États du nord des États-Unis et au Canada. Au cours du 19e siècle, entre 30 000 et 40 000 esclaves fugitifs ont atteint l’Amérique du Nord britannique (Canada) grâce au Chemin de fer clandestin.

(Cet article est un résumé en termes simples du Chemin de fer clandestin. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, veuillez consulter notre article complet : Chemin de fer clandestin.

Article

Chloe Cooley et la loi visant à restreindre l'esclavage dans le Haut-Canada

​Bien qu'on sache bien peu de choses au sujet de Chloe Cooley, une esclave dans le Haut-Canada, sa lutte contre son « propriétaire », le sergent Adam Vrooman, a précipité l'adoption de la Loi visant à restreindre l'esclavage dans le Haut-Canada en 1793. Il s'agissait de la première loi à restreindre la traite des esclaves dans les colonies britanniques.