Naviguer "Professionnels de la santé"

Afficher 21-40 de 120 résultats
Article

Charles Lightfoot Roman

Charles Lightfoot Roman, M.D., C.M., chirurgien, auteur, chercheur, conférencier (né le 19 mai 1889 à Port Elgin, en Ontario; décédé le 8 juin 1961 à Valleyfield, au Québec). Il était l’un des premiers Canadiens noirs à achever ses études universitaires à la Faculté de médecine de l’Université McGill et est devenu un expert reconnu en médecine du travail. Il était aussi parmi les premiers Canadiens noirs à s’enrôler pour le service militaire pendant la Première Guerre mondiale, et était le seul Canadien noir connu à servir au sein de l’Hôpital général canadien no 3 (McGill). Charles Lightfoot Roman était sans doute aussi le premier Grand Maître noir d’une loge maçonnique traditionnelle.

Article

Charles Victor Roman

Dr Charles Victor Roman, chirurgien, professeur, auteur, rédacteur en chef, philosophe, défenseur des droits civils (né le 4 juillet 1864 à Williamsport, en Pennsylvanie; mort le 25 août 1934 à Nashville, dans le Tennessee). Charles Roman grandit à Dundas, en Ontario, et devient le premier Noir diplômé de l’Hamilton Collegiate Institute à Hamilton, en Ontario. Malgré un tragique accident durant son adolescence, il parvient à se construire une carrière de chirurgien et d’enseignant de calibre international. Il est également l’auteur et le rédacteur en chef de plusieurs livres et périodiques et a été fréquemment invité comme conférencier principal. Charles Roman a su exploiter les possibilités qui s’offraient à lui d’un côté ou l’autre de la frontière canado-américaine. C’est l’exemple même du véritable « Afro-Nord-Américain », une de ces nombreuses personnes d’origine africaine qui ont passé à maintes reprises cette frontière dans un sens ou dans l’autre entre 1850 et 1930.

Article

Chrétien, Michel

Michel Chrétien, médecin, chercheur et professeur (Shawinigan, Qc, 26 mars 1936), frère de Jean CHRÉTIEN. Après des études à Montréal, Boston et Berkeley, il se consacre à la recherche et ses travaux en neuroendocrinologie lui valent une renommée internationale.

Article

Clarke Fraser

Frank Clarke Fraser, O.C., M.S.R.C., médecin, généticien médical (né le 29 mars 1920 à Norwich, au Connecticut; décédé le 17 décembre 2014 à Digby, en Nouvelle-Écosse).

Article

Clarke, Charles Kirk

Charles Kirk Clarke, psychiatre, éducateur (Elora, Canada-Ouest, 16 févr. 1857 -- Toronto, 20 janv. 1924). Il mène de front sa carrière en PSYCHIATRIE, commencée en 1874, comme assistant clinique du Dr Joseph WORKMAN au Provincial Lunatic Asylum de Toronto, et ses études de médecine à l'U.

Article

Couture, Joseph-Alphonse

Joseph-Alphonse Couture, vétérinaire (Ste-Claire, Qc, 15 déc. 1850 -- Québec, Qc, 12 mars 1922). Dans la milice canadienne (1866-1868), il se bat contre les FENIANS avant de devenir ZOUAVE pontifical en Italie (1868-1870).

Article

Desjardins, Louis-Édouard

Louis-Édouard Desjardins (« Bon vieux temps », pseudonyme). Médecin, folkloriste, basse chantante, maître de chapelle, professeur, compositeur (Terrebonne, près Montréal, 10 septembre 1837 - Montréal, 2 mars 1919). M.D. (collège Victoria, Cobourg, Ont.) 1872.

Article

Dominique Gaspard

Dominique François Gaspard, médecin et bâtisseur de communauté (né le 22 décembre 1884 à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane; décédé le 6 février 1938 à Montréal, au Québec). Dominique Gaspard était un médecin respecté et un pionnier dans la communauté noire de Montréal. Après avoir servi avec distinction dans un hôpital de campagne pendant la Première Guerre mondiale, il s’est consacré à la médecine à Montréal. Il a également travaillé à la création de débouchés sociaux et intellectuels pour les hommes noirs de la ville. Catholique bilingue, Dominique Gaspard s’est démarqué au sein de la communauté noire montréalaise du début du 20siècle, majoritairement anglophone et protestante. Sa vie sera marquée par des enjeux complexes touchant la langue, l’origine ethnique et l’immigration, des thématiques rarement abordées dans les témoignages des communautés anglophones et noires du Québec.

Article

Donald Olding Hebb

Donald Olding Hebb, psychologue (Chester, N.-É., 22 juill. 1904 -- Halifax, 20 août 1985). Élève brillant, Hebb complète en un an les 4 premières années d'école primaire et l'année suivante, les 5e et 6e années. L'école se révèle cependant trop facile et, quand il obtient son diplôme de l'U.

Article

Douglas, James

James Douglas, chirurgien (Brechin, Écosse, 20 mai 1800 -- New York, N.Y., 14 avril 1886). Après un apprentissage de cinq années auprès du docteur Thomas Law à Penrith, en Angleterre, Douglas est admis à la Edinburg School of Medecine.

Article

Earle Parkhill Scarlett

Earle Parkhill Scarlett, médecin (High Bluff, Man., 27 juin 1896 -- Calgary, 14 juin 1982). Scarlett reçoit son baccalauréat ès arts de l'U. du Manitoba en 1916 puis sert dans le Corps des mitrailleurs canadiens pendant la Première Guerre mondiale.

Article

Edith Monture

Charlotte Edith Anderson Monture (aussi connue sous le nom d’Edith Monture), ancienne combattante mohawk durant la Première Guerre mondiale, infirmière diplômée (née le 10 avril 1890 sur la réserve des Six Nations située près de Brantford, en Ontario ; décédée le 3 avril 1996 à Ohsweken). Edith a été la première femme autochtone à devenir une infirmière diplômée au Canada et à obtenir le droit de vote pour des élections fédérales. C’est également la première autochtone du Canada à servir dans l’armée américaine. Edith a ouvert la voie aux femmes autochtones tant en ce qui a trait à leur inclusion dans les forces armées que pour le droit de vote fédéral. Une rue et un parc, la Edith Monture Avenue et le Edith Monture Park, ont été nommés en son honneur à Brantford, en Ontario.

Article

Elizabeth Lawrie Smellie

Elizabeth Lawrie Smellie, infirmière (née le 22 mars 1884 à Port Arthur, en Ontario; décédée le 5 mars 1968, à Toronto, en Ontario). Elizabeth (Beth) Smellie écrit qu’on lui a donné les surnoms de « colonel, médecin, sage-femme, sœur, ou Mlle Smellie », chacun révélant un aspect différent de sa vie et de sa carrière. Elle sert comme infirmière militaire durant la Première Guerre mondiale et gravit les échelons comme sage-femme, puis comme assistante à la sage-femme en chef du service de soins infirmiers de l’armée de l’après-guerre. Elle quitte l’armée pour suivre des cours de santé publique, pour ensuite enseigner à l’École supérieure des infirmières à l’Université McGill, et travailler pour les Infirmières de l’Ordre de Victoria du Canada (VON) avant d’en devenir la commissaire principale.Armée canadienne demande à Elizabeth Smellie de revenir comme sage-femme en chef de son service de soins infirmiers lorsqu’éclate la Deuxième Guerre mondiale, et aussi en tant qu’organisatrice d’une nouvelle division de l’armée, le Service féminin de l’Armée canadienne. (Soins infirmiers.)

Article

Emily Stowe

Emily Howard Jennings Stowe, médecin, institutrice, directrice d’école, suffragette (née le 1er mai 1831 à Norwich, Ontario; morte le 30 avril 1903 à Toronto, Ontario). Emily Stowe est la fondatrice de la Canadian Women’s Suffrage Association. Elle est considérée comme la première femme à avoir pratiqué ouvertement la médecine en Ontario. Elle est aussi la première femme à avoir occupé le poste de directrice d’une école publique en Ontario.