Naviguer "Parcs nationaux"

Article

Parc national des Prairies

   Une entente signée en 1981 entre les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan permet la création du parc national des Prairies qui couvrira plus tard une superficie de 906,4 km2. Plus que 60 p. 100 des terres recherchées sont déjà acquises par la vente de gré à gré.

Article

Parc marin national Fathom Five

Histoire naturelle Fathom Five longe l'extrémité nord de la PÉNINSULE BRUCE et est le prolongement de la formation géologique de l'ESCARPEMENT DU NIAGARA. Les variations du niveau des eaux ont modelé de hautes colonnes de rocher, appelées « pots de fleurs », à même les falaises de dolomie.

Article

Parc national Fundy

Le Parc national Fundy (établi en 1948, 205,9 km2) est reconnu pour ses marées très hautes d'une moyenne de 9 m. Il s'étend sur 13 km le long de la baie de Fundy et vers l'intérieur des terres jusqu'aux collines recouvertes par les forêts et coupées par des vallées profondes et des rivières tumultueuses.

Article

Parc national Ivvavik

Nommé à l'origine parc national du Nord-du-Yukon, il a été baptisé d'un nom inuvialuit en 1992. Il s'agit du premier parc canadien créé en vertu du règlement d'une revendication territoriale des autochtones, et sûrement l'un des moins visités au Canada, n'ayant accueilli que 170 visiteurs en 1995.

Article

Parc national Jasper

Le parc national Jasper est une zone protégée située dans les Rocheuses, à environ 370 km à l’ouest d’Edmonton, en Alberta. Établi en 1907, c’est le cinquième parc national créé au Canada. C’est aussi l’un des sept Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes du site du patrimoine mondial de l’UNESCO (les autres sont les parcs nationaux Yoho, Banff et Kootenay, ainsi que les parcs provinciaux des monts Robson et Assiniboine et le parc provincial Hamber). Le parc a été désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de ses paysages de hautes montagnes, ponctués de chutes d’eau, de canyons et de glaciers, notamment ceux du champ de glace Columbia.

Article

Parc national Kootenay

Le parc national Kootenay, créé en 1920, a une superficie de 1406,4 km2. Il se trouve sur le versant occidental de la ligne continentale de partage des eaux. S'étirant du nord au sud sur 104 km, il est délimité par Banff et le parc provincial du mont Assiniboine à l'est et par Yoho au nord.

Article

Parc national Wapusk

Le parc national Wapusk (11 475,0 km2) est le dernier élément à s'être ajouté au réseau des parcs nationaux du Canada, le 24 avril 1996, à la suite de la signature d'une entente fédérale-provinciale prévoyant son établissement. Ce nouveau parc national se trouve à l'est et au sud de Churchill (Manitoba).

Article

Parc national Yoho

Le parc national Yoho est une zone protégée des montagnes Rocheuses, au sud-est de la Colombie-Britannique. Établi en 1886 (à l’origine sous le nom de réserve Mount Stephen), il partage avec le parc national Glacier, établi le même jour, le titre de deuxième plus ancien parc national au Canada, juste derrière Banff. D’une superficie de 1 313 km2, le parc compte 28 pics de montagne s’élevant à une altitude de plus de 3 000 mètres. Le parc national Yoho est au nombre des sept parcs des montagnes Rocheuses inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO des montagnes Rocheuses canadiennes (les autres sont les parcs nationaux Jasper, Banff et Kootenay, et les parcs provinciaux du mont Robson, du mont Assiniboine et Hamber). Le parc national Yoho doit notamment sa désignation comme site de l’UNESCO aux sites des schistes de Burgess, dont plusieurs sont situés dans le parc, renfermant des fossiles vieux de 540 millions d’années. Le nom Yoho dérive d’une expression crie manifestant l’admiration et l’émerveillement.  

Article

Parc national Sirmilik

Situé dans le nord de l'Île de Baffin, dans l'Extrême-Arctique canadien, le parc national Sirmilik (accord signé en 1999; 22 250 km2) est l'un des parcs nationaux les plus isolés et les plus spectaculaires du Canada. Sirmilik signifie « place des glaciers » en langue inuktitut.

Article

Parc national Vuntut

Lors du règlement de la revendication territoriale des Vuntut Gwitchin en 1993, une partie de la plaine Old Crow a été réservée pour la création du parc national Vuntut (créé en 1995, 4345 km2), borné au nord par le parc national du Canada Ivvavik, et à l'ouest par l'Alaska.