Naviguer "Villes"

Article

Cranbrook

À la fin des années 1890, la construction d'un chemin de fer et l'avènement de l'industrie du bois à Lumberton, près de là, marquent le début de l'essor de Cranbrook, où l'on élève aussi du bétail pour nourrir les ouvriers travaillant à la construction du chemin de fer.

Article

Dawson Creek

Son nom lui vient de George Mercer DAWSON, éminent géologue canadien présent dans la région en 1879. Durant de nombreuses années, Dawson Creek n'est qu'un village tranquille desservant la région agricole voisine. Le Northern Alberta Railway (NAR) y a construit son terminus en 1931.

Article

Swift Current

Swift Current, ville de la Sask.; pop. 15 503 (recens. 2011), 14 946 (recens. 2006); const. en 1914. Swift Current est située dans le Sud-Ouest de la province, à 245 km à l'ouest de Regina. Elle doit son nom à un ruisseau qui la traverse et qui se jette dans la RIVIÈRE SASKATCHEWAN Sud.

Article

Côte-Saint-Luc

Côte-Saint-Luc, colonisée à l'origine au XVIIIe siècle, demeure une collectivité agricole jusqu'au milieu du XXe siècle. En 1818, la population totale est de 209. En 1940, elle n'est toujours que de 747.

Article

Dauphin

Pierre de LA VÉRENDRYE visite d'abord la région dans les années 1730 et donne en 1741 le nom de Dauphin à un poste de la région, nom qui désigne le fils aîné du roi de France.

Article

Salaberry-de-Valleyfield

Salaberry-de-Valleyfield puise sa main-d'oeuvre au sein de la population locale et son histoire est marquée par des conflits ouvriers souvent violents. À l'origine (1874), on lui donne le nom de Salaberry en l'honneur de Charles d'Irumberry de SALABERRY.

Article

Red Deer

Cette ville est d'abord un centre de services et de distribution agricoles, activités que favorise son emplacement privilégié entre Calgary et Edmonton, en plein centre d'un district de polyculture très fertile.

Article

Dollard-des-Ormeaux

Le territoire qui va devenir Dollard-des-Ormeaux fait d'abord partie de la paroisse de Sainte-Geneviève, fondée en 1741. Cette paroisse connaît de nombreuses divisions.

Article

Vaudreuil-Dorion

Phillipe de Rigaud de VAUDREUIL en devient propriétaire en 1703 , mais c'est Michel Chartier de Lotbinière, son successeur, qui travaille à l'établissement et au développement de la seigneurie qu'il a achetée de la famille Vaudreuil en 1763.

Article

Dorval

L'histoire de Dorval remonte aux années 1680 lorsque des prêtres sulpiciens fondent la mission Fort Gentilly (devenu ensuite Fort La Présentation). Cette ville doit son nom à Jean-Baptiste Bouchard d'Orval (env. 1658-1724), un commerçant de fourrures et voyageur qui achète du terrain à Gentilly.

Article

Drummondville

Peuplé à l'origine par des soldats anglais et des colons français, le centre devient un important carrefour. On vient y traverser la rivière à gué au pied des chutes. Le commerce de la potasse est sa première activité économique.

Article

Dryden

Dryden, ville de l'Ont., district de Kenora; pop. 7617 (recens. 2011), 8195 (recens. 2006); const. en 1998. Dryden est située sur le bord du lac Wabigoon dans le nord-ouest de la province, à 340 km au nord-ouest de Thunder Bay.

Article

Duncan

À l'origine, la région est habitée par la nation Cowichan (« Terre réchauffée par le soleil ») qui comprend toutes les bandes indépendantes de la vallée.

Article

Edmonton

Edmonton (Alberta), constituée en ville en 1904, 932 546 (recensement 2016), 812 201 habitants (recensement de 2011). Edmonton, capitale de l’Alberta, est située sur la partie nord de la rivière Saskatchewan. Appelée communément la « porte d’entrée du Nord », elle est située stratégiquement au centre de la province, entre les fermes très productives du centre de l’Alberta et l’arrière-pays vaste et riche en ressources au nord.

Article

Edmundston

Edmundston, ville du N.-B.; pop. 16 032 (recens. 2011), 16 643 (recens. 2006); const. en 1952. Edmundston est située sur la rive est du FLEUVE SAINT-JEAN, en face de Madawaska (Maine), et à 285 km au nord de FREDERICTON.

Article

Elliot Lake

Elliot Lake, ville de l'Ont.; pop. 11 348 (recens. 2011), 11 549 (recens. 2006); const. en 1991. Elliot Lake est située à 156 km à l'ouest de Sudbury.

Article

Enderby

La culture des céréales demeure la plus importante dans le district jusqu'à la fermeture de la minoterie d'Enderby en 1923. On adopte alors l'élevage laitier. L'industrie forestière locale alimente trois scieries. L'hebdomadaire Enderby Commoner a été publié sous plusieurs noms depuis 1904.

Article

Montréal-Est

Montréal-Est doit son existence à Joseph Versailles, un important courtier de Montréal. En 1909, il achète 6 km2 de terres, afin d'y établir une collectivité résidentielle tranquille et paisible.

Article

Niagara Falls (Ontario)

Niagara Falls (Ontario), ville constituée en 1904 de 88 071 habitants (recensement de 2016; 82 997 au recensement de 2011). La ville de Niagara Falls tire son nom et sa gloire des magnifiques et célèbres chutes Niagara, sur la rivière Niagara. L’essor de ce poste frontalier entre le Canada et les États-Unis repose sur la présence de gares ferroviaires, mais aussi sur le tourisme et le jeu. Dans le passé, l’industrie manufacturière (notamment la fabrication de produits électrochimiques et de produits abrasifs) a dominé la région, grâce à la facilité d’alimentation en hydroélectricité et au prix modique de cette énergie.