Naviguer "Entrepreneurs"

Afficher 21-40 de 42 résultats
Article

Jean Lumb

Jean Bessie Lumb (née Toy Jin Wong), C.M., dirigeante communautaire, restauratrice (née le 30 juillet 1919 à Nanaimo, en Colombie Britannique; décédée le 17 juillet 2002 à Toronto, en Ontario). Jean Lumb a été la première Sino Canadienne et la première restauratrice intronisée dans l’Ordre du Canada. Elle est notamment connue pour ses succès comme lobbyiste auprès du gouvernement fédéral en vue de modifier les politiques d’immigration discriminatoires canadiennes ayant abouti à la séparation des familles chinoises. Elle a également dirigé le comité Save Chinatown, qui cherchait à empêcher la poursuite des démolitions dans le quartier chinois de Toronto dans les années 1960.

Article

Jim Pattison

James Allen Pattison, O.C., O.B.C., entrepreneur, dirigeant d’entreprise (né le 1er octobre 1928 à Saskatoon, en Saskatchewan). Jim Pattison est surtout célèbre en tant que fondateur, président et chef de la direction du groupe Jim Pattison, la deuxième plus grande entreprise fermée au Canada, avec un chiffre d’affaires de 9,6 milliards de dollars en 2016; un groupe doté de divisions spécialisées dans les médias radiotélévisés, la signalisation, les supermarchés, la pêche, la foresterie, l’agriculture, les équipements, la fabrication, les loisirs, le marketing et le divertissement. Avec des avoirs nets estimés à 5,6 milliards de dollars en 2016, Jim Pattison est l’une des personnes les plus riches au Canada. C’est également un philanthrope; il a, par exemple, fait un don mémorable de 75 millions de dollars, en 2017, pour la création du Centre médical Jim Pattison de Vancouver.

Article

John Ware

John Ware, cowboy, éleveur (né vers 1845-1850 aux États-Unis; mort le 11 septembre 1905 près de Brooks, en Alberta). John Ware est légendaire dans l’histoire de l’Alberta pour sa force et son habileté équestre. Né en esclavage, il est devenu un éleveur prospère, installé près de Calgary et de Brooks. Il était considéré par beaucoup comme un des meilleurs cowboys de l’Ouest, même à une époque où le racisme et la discrimination à l’égard des Noirs étaient omniprésents.

Article

Joseph Rotman

Joseph Louis Rotman, O.C., CSM, homme d’affaires et philanthrope (né le 6 janvier 1935 à Toronto, en Ontario; décédé le 27 janvier 2015 à Toronto). Joseph Rotman était un homme d’affaires de premier plan, actif dans le commerce du pétrole, l’exploration pétrolière et gazière, les services bancaires d’affaires, l’immobilier et l’investissement en capital-risque. Plus tard au cours de sa vie, il est devenu un philanthrope notable, se concentrant sur l’éducation, les arts et les soins de santé. L’école de gestion Rotman de l’Université de Toronto et l’institut de philosophie Rotman à l’Université Western portent tous deux son nom.

Article

Joshua Mauger

Joshua Mauger, entrepreneur colonial, capitaine de navire, homme politique (baptisé le 25 avril 1725, dans la paroisse de St. John, sur l’île de Jersey; décédé le 18 octobre 1788, à Warborne, près de Lymington, en Angleterre). Joshua Mauger était l’un des marchands de la Nouvelle‑Écosse les plus riches et les plus influents du 18e siècle. Bien qu’il n’ait passé que 11 ans dans la colonie, il a continué à y exercer un pouvoir important, pendant deux décennies après son départ, aussi bien sur le plan politique que par l’entremise de ses affaires. La complexité de son rôle en Nouvelle‑Écosse met en évidence l’asservissement de celle-ci et le jeu des influences qui ont entravé le développement de la jeune colonie. Il a également asservi des Noirs et a construit une partie importante de son empire commercial sur le travail des personnes réduites en esclavage.

Article

K.C. Irving

Kenneth Colin (K.C.) Irving, O.C., industriel et entrepreneur (né le 14 mars 1899 à Bouctouche, au Nouveau-Brunswick; décédé le 13 décembre 1992 à Saint John, au Nouveau-Brunswick). K.C. Irving a érigé l’empire commercial qui porte son nom et qui s’étend aux domaines les plus divers, depuis les pâtes et papiers et le raffinage du pétrole jusqu’à la publication de journaux et la radiodiffusion. On a dit de lui qu’il était le premier industriel moderne du Nouveau-Brunswick. Les entreprises qu’il a fondées ont été réparties entre ses fils et restent dans le giron familial. Les sociétés du groupe Irving comptent toujours pour une grande part dans l’activité économique de la province.

Article

Labatt, John

John Labatt, brasseur, entrepreneur (canton de Westminster, comté de Middlesex, Haut-Canada, 11 déc. 1838 -- London, Ont., 27 avril 1915). Troisième fils de John Kinder LABATT, il fait ses études à la Caradoc Academy et à l'école secondaire, à London.

Article

Mabel Hubbard Bell

Mabel Gardiner Hubbard Bell, financière en aéronautique, leader communautaire, réformatrice sociale et militante pour les personnes sourdes (née le 25 novembre 1857 à Cambridge, au Massachusetts; décédée le 3 janvier 1923 à Chevy Chase, au Maryland). Mabel Bell donne son appui et participe aux travaux de son mari, l’inventeur Alexander Graham Bell. Son investissement financier dans les travaux de son époux fait d’elle la première financière de l’industrie de l’aviation en Amérique du Nord.Elle est une leader pour la communauté de Baddeck, en Nouvelle-Écosse, où elle et sa famille passent leurs étés. Elle propose également des réformes sociales et milite pour l’innovation dans le milieu de l’éducation.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

MacMillan, Harvey Reginald

Harvey Reginald MacMillan, entrepreneur (Newmarket, Ont., 9 sept. 1885 -- Vancouver, 9 févr. 1976). Après des études au Collège d'agriculture de l'Ontario et à la Yale Forestry School, MacMillan travaille, en 1907 sur les côtes de Colombie-Britannique comme évaluateur de bois.

Article

Marchands d'oeuvres d'art

Les marchands d'oeuvres d'art au Canada ne se limitent pas à vendre des oeuvres, ils influencent aussi le goût du public. Agissant comme intermédiaires entre l'artiste et l'acheteur, ils jouent un rôle important dans l'identification des artistes importants en art canadien.

Article

Noble, Charles Sherwood

Charles Sherwood Noble, agronome et industriel (State Centre, Iowa, 16 mai 1873 -- Lethbridge, Alb., 5 juill. 1957). Noble met au point le Noble Blade, un cultivateur qui fournit aux agriculteurs en culture sèche de partout leur première méthode sûre pour protéger les sols de l'érosion par le vent.

Article

Pantages, Alexander

Alexander Pantages, né Pericles, entrepreneur, propriétaire et directeur de théâtre de vaudeville et de cinéma (Andros, Grèce, 17 fév. 1867 - Los Angeles, 17 fév. 1936). Pericles Pantages se serait fait appeler Alexander après avoir pris connaissance de l'histoire d'Alexandre le Grand.

Article

Pope, James Colledge

James Colledge Pope, entrepreneur, propriétaire terrien, agent des terres, homme politique et premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard (Bedeque, Î.-P.-É., 11 juin 1826 -- Summerside, Î.-P.-É., 18 mai 1885).

Article

Stanton, John

John Stanton, entrepreneur, coureur à pied (29 déc. 1948, Tofield, Alberta). John Stanton est l'expert le plus connu du Canada en course récréative et, par l'entremise de son entreprise, Running Room Ltd.

Article

Stephen Smith

Stephen J.R. Smith, entrepreneur en services financiers, dirigeant communautaire et philanthrope (né le 2 juin 1951 à Ottawa, en Ontario). Stephen Smith est un entrepreneur dont les activités dans le secteur des services financiers sont couronnées de succès. Il est cofondateur, président du conseil, président et chef de la direction de la Financière First National, le plus important prêteur hypothécaire non bancaire au Canada. Il est également président et co‑actionnaire de la Société d’assurance hypothécaire Canada Guaranty, le troisième acteur canadien en importance sur le marché de l’assurance hypothécaire. Outre ses activités d’homme d’affaires, Stephen Smith participe à la gestion de nombreuses organisations culturelles comme le Musée royal de l’Ontario, la Fondation Rideau Hall et Historica Canada, l’éditeur de L’Encyclopédie Canadienne, dont il préside le conseil de direction depuis 2009. L’école de commerce de son alma mater, l’Université Queen’s, a été nommée en son honneur après son don record de 50 millions de dollars en 2015. Il est compagnon du Temple de la renommée de l’entreprise canadienne depuis 2019. Détenteur d’un brevet de pilote, il est célèbre, parmi ses amis et ses partenaires en affaires, pour son approche « casse‑cou » de ses sports préférés, notamment l’héliski et le cyclisme au long cours. Comme l’a dit, un jour, Charles Brindamour, président et chef de la direction de la Financière Intact : « Stephen est une véritable force de la nature! »

Article

William Peyton Hubbard

William Peyton Hubbard, politicien, inventeur, boulanger et cocher (né le 27 janvier 1842 à Toronto, en Ontario; décédé le 30 avril 1935 à Toronto). William Peyton Hubbard est le premier homme noir à être élu à Toronto, agissant à titre de conseiller municipal (1894-1903, 1913), de contrôleur (1898-1908) et, périodiquement, de maire suppléant. Réformateur prodémocratie, il a milité pour faire du puissant Conseil de contrôle de la ville un organe élu. William Peyton Hubbard est également une figure importante dans la promotion de l’hydroélectricité comme propriété publique, contribuant à la création du Toronto Hydro-Electric System.