Jacks, Susan | l'Encyclopédie Canadienne

article

Jacks, Susan

Susan (Elizabeth) Jacks (née Pesklevits), chanteuse, auteure-compositrice (née le 19 août 1948 à Saskatoon, en Saskatchewan; décédée le 25 avril 2022 à Surrey, en Colombie-Britannique). Elle est la deuxième femme canadienne (après Lucille Starr) à recevoir un disque d’or aux États-Unis, qu’elle décroche pour « Which Way You Goin’ Billy ». Cette chanson permet à Susan Jacks ainsi qu’à son premier mari, Terry Jacks, de remporter deux prix Juno en 1970. Seule, elle est également en nomination trois fois aux prix Juno et une fois aux prix Grammy pour une chanson pour enfants. En 2010, elle est intronisée au panthéon du divertissement de la Colombie-Britannique.


Jeunesse et début de carrière

Susan Pesklevits s’installe avec sa famille à Haney, en Colombie-Britannique, à neuf ans. Enfant vedette, elle chante à la radio, à des soirées de danse de la Légion royale canadienne et aux séries de la CBC Let’s Go et Music Hop. Dans le cadre de cette dernière émission, elle rencontre Terry Jacks, qu’elle épouse en 1967. Ils forment les groupes Powerline, puis Winkin', Blinkin' and Nob avant de se mettre d’accord sur le nom The Poppy Family. Ils produisent plusieurs succès, dont « Where Evil Grows ».

Quand elle a 20 ans, Susan Jacks atteint le sommet de sa carrière avec « Which Way You Goin’ Billy ». La chanson est numéro un au Canada et dans le classement du Cashbox, et numéro deux dans celui du Billboard. Susan Jacks remporte deux prix Moffatt Broadcasting Canadian Talent (1970). La Poppy Family se produit à l’Expo à Osaka (Japon) et enregistre des chansons au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. En 1973, le groupe fait une tournée dans les Maritimes et en Ontario, et divertit des troupes en Europe.

Parmi ses influences, Susan Jacks cite les Everly Brothers, Connie Francis, Tony Bennett, les Beatles et Dusty Springfield. Toutefois, l’industrie de la musique la cantonne à une image douce de « petite fille perdue » avec une « jolie voix », et elle rencontre donc une certaine résistance lorsqu’elle commence à explorer d’autres styles. De plus, bien qu’elle accueille avec plaisir les occasions de tournées, Terry Jacks n’aime pas se produire sur scène. La Poppy Family éclate lorsque le couple divorce en 1973.


Carrière solo

La carrière solo de Susan Jacks prend son envol avec les succès « You Don’t Know What Love Is » et « I Thought of You Again ». En 1975, « You’re a Part of Me » atteint la 18e place au classement de la musique contemporaine d’adultes et « Anna Marie » figure aux classements pop et country de RPM. Susan Jacks chante à la Pacific National Exhibition de 1973 et à l’Expo 86. Elle dirige aussi un ensemble de tournées et arrange sa musique. Dans des styles rock et country, elle sort en 1976 les chansons « Memories are Made of You » et « Love Has No Pride ». « Evergreen », « Another Woman’s Man » et « Tell Me About It » sont tous des succès country.

Terry Jacks produit l’album Ghosts (1980) de Susan Jacks, dont le style ressemble à celui de la Poppy Family. La chanteuse engage par la suite l’impresario Bruce Allen pour pouvoir s’affirmer avec un son rock plus énergique. L’album Forever (1982) en résulte.


Carrière à Nashville

En 1983, Susan Jacks signe un contrat avec l’étiquette Compleat de Nashville et s’installe aux États-Unis pour enregistrer du country rock et, par la suite, de la musique contemporaine country d’adultes (notamment le succès « Tall Dark Stranger »). Elle est auteure-compositrice, chanteuse de démos et productrice à Nashville. Elle gère également une compagnie d’édition de musique. « Tell Me About It » (1988) est l’un de ses succès en tant qu’auteure-compositrice. En 1984, elle est déclarée meilleure nouvelle chanteuse country en Oklahoma. Elle fait à l’occasion des tournées au Canada et inclut des chansons de la Poppy Family dans ses spectacles.

Fin de vie et décès

Au début des années 2000, Jacks vit à Nashville, où elle est cadre pour des sociétés informatiques et de télécommunications. Elle retourne ensuite s’installer à Vancouver en 2004 quand son deuxième mari, Ted Dushinski, ancienne étoile de la Ligue canadienne de football, reçoit un diagnostic de cancer. (Il meurt en 2005.)

En 2010, Susan Jacks reçoit une greffe de rein de son frère, Billy, qui lui a inspiré sa chanson « Which Way You Goin’ Billy ». Elle fait par la suite la promotion du don d’organes. Elle décède dans un hôpital de Surrey à 73 ans dans l’attente d’une deuxième greffe rénale.

Lecture supplémentaire

Aider L'Encyclopédie canadienne

L'Encyclopédie canadienne est un projet de Historica Canada, un organisme de bienfaisance non partisane, qui se consacre à mieux faire connaître aux Canadiens leur pays. Nous produisons également les Minutes du patrimoine et d'autres programmes. Si vous croyez que tous les Canadiens devraient avoir accès à de l'information exacte, impartiale et des mises à jour régulières sur l'histoire et la culture du Canada dans les deux langues officielles, veuillez envisager de faire un don dès aujourd'hui. Tous les dons de plus de 3 $ recevront un reçu d’impôt.

A propos