Royal Hamilton College of Music | l'Encyclopédie Canadienne

article

Royal Hamilton College of Music

Royal Hamilton College of Music 1965-80 (Hamilton Conservatory of Music, 1897-1965). Établissement fondé en 1897 à Hamilton, Ont., par C.L.M. Harris qui le dirigea jusqu'en 1907.

Royal Hamilton College of Music

Royal Hamilton College of Music 1965-80 (Hamilton Conservatory of Music, 1897-1965). Établissement fondé en 1897 à Hamilton, Ont., par C.L.M. Harris qui le dirigea jusqu'en 1907. Logé au début dans l'ancien domicile de l'écrivain Robert Steele, il emménagea en 1899 dans l'édifice des rues Main et Charles occupé antérieurement par le Hamilton College of Music (fondé en 1888 par D.J. O'Brien sous le nom de Hamilton Musical Institute, rebaptisé en 1889 et actif jusqu'en 1898). Le conservatoire déménagea de nouveau en 1904 rue James sud, où ses installations incluaient une salle de récital à l'étage, des studios au rez-de-chaussée et une salle de réunion au sous-sol. Sous la direction de Harris, il fut incorporé en 1904 par la province de l'Ontario et s'affilia en 1906 à l'Université de Toronto. Au programme furent ajoutés les arts visuels, la culture physique, la danse, une maternelle pour la musique et l'élocution, ainsi que des cours de piano, d'instruments à cordes et à vent, d'orgue et de guitare. Le conservatoire offrait trois systèmes d'examens : le sien, celui de l'Université de Toronto et celui de l'Université de Trinity College à Toronto. Grâce à son affiliation, il était possible aux étudiants de préparer le grade de B.Mus. de l'Université de Toronto et de se présenter directement aux examens terminaux. Harris forma également l'Orchestral Club qui fut maintenu jusqu'en 1914, l'Art Culture Club et une société chorale. Lorsqu'il prit sa retraite en 1907, il fut remplacé par un triumvirat de membres du personnel - J.E.P. Aldous (dir. de la Hamilton School of Music, 1889-1908), W.H. Hewlett et Bruce Carey - désignés responsables administratifs. Cette direction présenta des artistes de réputation internationale dans la salle de récital et, à l'occasion après 1912, à l'hôtel Royal Connaught qui venait d'être inauguré. L'Université de Toronto proposa et effectua une « désaffiliation » en 1918 quand le HCM mit sur pied un système compétitif d'examens. Carey démissionna la même année, et Hewlett devint le premier principal du conservatoire et le resta jusqu'en 1939. Sous son mandat, le conservatoire ouvrit des succursales dans le secteur est de Hamilton et dans la banlieue de Westdale. L'établissement eut successivement pour principal Cyril Hampshire (1939-44), Reginald Bedford (1944-48), Reginald Godden (1948-53), Lorne Betts (1953-59), l'organiste d'église Harold Jerome (1959-67; professeur au conservatoire de 1920 à 1957 et ancien élève de Hewlett), Gladys Whitehead (1967-74) et Jonathan Watts (1974-80).

Le conservatoire décernait un diplôme d'Associate (A.H.C.M.) en piano, violon, chant, élocution et art dramatique. À partir du moment où le conservatoire reçut une charte royale, le 15 mai 1965, et fut rebaptisé Royal Hamilton College of Music, il offrit outre le diplôme d'Associate rebaptisé (A.R.H.C.M.), un diplôme de Licentiate (L.R.H.C.M.) et un diplôme de Fellow h. c. (F.R.H.C.M.); ce dernier fut décerné cette année-là pour la première fois à sir Ernest MacMillan, Charles Peaker et Healey Willan. D'autres récipiendaires furent Mario Bernardi, Charles Camilleri, Victor Feldbrill, G. Roy Fenwick, Nicholas Goldschmidt, Marta Hidy, Harold Jerome, Anton Kuerti, Phyllis Mailing, Bertha Carey Morrow, Frank Thorolfson, Lorne Watson et Gladys Whitehead. En 1978, le RHCM employait 118 professeurs, dont des enseignants du Community Service et 73 professeurs à temps complet dispensant des cours individuels. Le nombre d'élèves se situait entre 2500 et 3000. Grâce au programme d'enseignement donné dans les écoles et dispensé par les professeurs du Community Service, 3800 étudiants supplémentaires bénéficiaient de l'apport de spécialistes. Des cours d'instruments à cordes selon la méthode Suzuki, des cours de jazz, d'art dramatique et d'arts visuels furent plus tard incorporés au programme d'études de base. En plus de la faculté principale sur la rue James et des cinq succursales dans la région de Hamilton, le RHCM possédait plusieurs succursales dans la région de Windsor, une à Leamington et une autre à Oakville, Ont. Il existe peu d'archives relatives aux débuts du RHCM. Selon Jonathan Watts, le bureau des gouverneurs en autorisa la destruction en 1960. Par suite de problèmes financiers, le collège ferma ses portes en 1980.

Lecture supplémentaire

Aider L'Encyclopédie canadienne

L'Encyclopédie canadienne est un projet de Historica Canada, un organisme de bienfaisance non partisane, qui se consacre à mieux faire connaître aux Canadiens leur pays. Nous produisons également les Minutes du patrimoine et d'autres programmes. Si vous croyez que tous les Canadiens devraient avoir accès à de l'information exacte, impartiale et des mises à jour régulières sur l'histoire et la culture du Canada dans les deux langues officielles, veuillez envisager de faire un don dès aujourd'hui. Tous les dons de plus de 3 $ recevront un reçu d’impôt.

A propos