Steppenwolf | l'Encyclopédie Canadienne

article

Steppenwolf

Steppenwolf

Steppenwolf est un groupe de blues-rock de Los Angeles (très populaire de 1967 à 1972) qui faisait partie à l'origine de Sparrow, un quintette de Toronto qui a connu son apogée de 1964 à 1967, et qui comprenait le chanteur allemand John Kay (Joachim Krauledat), le batteur Jerry Edmonton (alias Mars Bonfire) et l'organiste Goldy McJohn. La chanson Born to be Wild, de Bonfire, qui fait partie de la trame sonore du film Easy Rider, un classique de la contre-culture, est considérée comme un des premiers prototypes du rock heavy metal, et s'est vendue à un million d'exemplaires en 1968. Au cours des deux années suivantes, Magic Carpet Ride, Rock Me, Monster et Hey Lawdy Mama se sont classées parmi les 40 premières places du palmarès américain. Les tentatives de Kay pour relancer Steppenwolf après 1972 connaissent un succès mitigé, bien que les spectacles sur scène du groupe demeurent populaires jusqu'en 1995 environ. Kay est élu au Temple de la renommée de la Canadian Academy of Recording Arts and Sciences (CARAS) en 1996.

Aider L'Encyclopédie canadienne

L'Encyclopédie canadienne est un projet de Historica Canada, un organisme de bienfaisance non partisane, qui se consacre à mieux faire connaître aux Canadiens leur pays. Nous produisons également les Minutes du patrimoine et d'autres programmes. Si vous croyez que tous les Canadiens devraient avoir accès à de l'information exacte, impartiale et des mises à jour régulières sur l'histoire et la culture du Canada dans les deux langues officielles, veuillez envisager de faire un don dès aujourd'hui. Tous les dons de plus de 3 $ recevront un reçu d’impôt.

A propos