Femmes | l'Encyclopédie Canadienne

Naviguer "Femmes"

Afficher 1-15 de 72 résultats
  • Article

    Lady Aberdeen

    Ishbel Marie Marjoribanks Hamilton‑Gordon, marquise d’Aberdeen et Temair, consort vice‑royale, auteure, philanthrope et défenseure des droits des femmes (née le 14 mars 1857 à Londres, au Royaume‑Uni; décédée le 18 avril 1939 à Aberdeen, au Royaume‑Uni). En tant qu’épouse du gouverneur généralJohn Campbell Hamilton‑Gordon, comte d’Aberdeen, avec titre de consort vice‑royale, de 1893 à 1898, lady Aberdeen a organisé le Conseil national des femmes au Canada, est devenue la première commanditaire de la Women’s Art Association of Canada et a contribué à la création des Infirmières de l’Ordre de Victoria du Canada. Elle a également été la première femme à s’adresser à la Chambre des communes et à recevoir un diplôme honorifique au Canada.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/68e07433-23dc-405f-8e1f-adf2963543c4.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/68e07433-23dc-405f-8e1f-adf2963543c4.jpg Lady Aberdeen
  • Article

    Anahareo

    Anahareo, ou Gertrude Philomen Bernard, C.M., conservationniste et prospectrice (née le 18 juin 1906 à Mattawa, en Ontario ; décédée le 17 juin 1986 à Kamloops, en Colombie-Britannique). Fervente et indépendante militante en faveur de la défense des animaux, Anahareo est reconnue pour avoir converti son mari, le renommé Grey Owl, en défenseur de l’environnement.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/Anahareo/pd-393-3-59.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/Anahareo/pd-393-3-59.jpg Anahareo
  • Article

    Anne Brown

    Anne Nelson Brown, épouse et mère (née en 1827 à Édimbourg, en Écosse; décédée le 6 mai 1906 à Édimbourg).

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/f4e95c4d-13f3-4cd4-bfc2-2fde0ed9c2c4.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/f4e95c4d-13f3-4cd4-bfc2-2fde0ed9c2c4.jpg Anne Brown
  • Article

    Mary Barrow

    Mary Barrow (nom de naissance Robb), joueuse de cor (née le 28 septembre 1918 à Aberdeen, en Écosse; décédée le 22 juin 2017 à Calgary, en Alberta).

    "https://development.thecanadianencyclopedia.ca/images/tce_placeholder.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://development.thecanadianencyclopedia.ca/images/tce_placeholder.jpg Mary Barrow
  • Article

    Becker, Abigail

    Au cours d'une forte tempête, le 24 novembre 1854, la goélette Conductor, surchargée, s'échoue sur un banc de sable près de la péninsule. Le capitaine et l'équipage restent agrippés toute la nuit au gréement gelé, n'osant pas s'aventurer dans les vagues déferlantes.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/0a3968ad-ab93-46dd-9551-d90d9206cacf.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/0a3968ad-ab93-46dd-9551-d90d9206cacf.jpg Becker, Abigail
  • Article

    Bourgeoys, Marguerite

    Marguerite Bourgeoys a été canonisée en 1982 (avec la permission des Bibliothèque et Archives Canada/C-12340).PrécédentSuivant Bourgeoys, Marguerite Marguerite Bourgeoys, fondatrice de la Congrégation Notre-Dame de Montréal (Troyes, France, 17 avril 1620 -- Montréal, Qc, 12 janv. 1700;...

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/6618116f-a828-4d62-b78f-eeca9ab6acb6.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/6618116f-a828-4d62-b78f-eeca9ab6acb6.jpg Bourgeoys, Marguerite
  • Article

    Mary Brant (Konwatsi'tsiaiénni)

    Mary Brant, Kanyen’kehà:ka (Mohawk), loyaliste de l’Empire-Uni, leader des Haudenosaunee (Iroquois), diplomate, activiste politique (généralement connue sous le nom de Molly Brant et de Konwatsi’tsiaiénni en ​langue mohawk, ce qui signifie « quelqu’un lui prête une fleur »)(née vers 1736; décédée le 16 avril 1796 à Kingston, en Ontario). Mary Brant compte parmi les femmes les plus importantes de l’histoire autochtone d’Amérique du Nord. Chef dans la société matrilinéaire des ​​Six-Nations​, elle a été très influente et a joui alors d’un statut bien plus important que celui de son célèbre jeune frère, le leader mohawk Joseph Brant. Consultée par les Autochtones sur tous les sujets d’importance, elle a été une puissante alliée des forces britanniques, à qui elle a servi d’intermédiaire fort efficace avec les Iroquois lors de la guerre d’indépendance américaine (1775-1783).

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/8fdb5086-619a-4ea0-b146-995510eff36c.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/8fdb5086-619a-4ea0-b146-995510eff36c.jpg Mary Brant (Konwatsi'tsiaiénni)
  • Article

    Brooke, Frances

    À Québec, elle écrit un ouvrage qui peut être considéré comme le premier roman canadien, The History of Emily Montague (1769), dont elle enrichit la trame en décrivant les paysages et le climat, le cours des événements et les habitants de la nouvelle colonie.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/c438c23a-f24c-4938-83c4-80ffc17c2c69.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/c438c23a-f24c-4938-83c4-80ffc17c2c69.jpg Brooke, Frances
  • Article

    Catharine Parr Traill

    Catharine Parr Traill (nom de naissance Strickland), pionnière, écrivaine et botaniste (née le 9 janvier 1802 à Londres, en Angleterre; décédée le 29 août 1899 à Lakefield, en Ontario). Les livres de Catharine Parr Traill font partie des premiers ouvrages considérés comme importants en littérature canadienne. Certaines de ses œuvres, comme The Backwoods of Canada: Being Letters from the Wife of an Emigrant Officer (1836), relatent en détail la vie des premiers colons au Canada tandis que d’autres, comme Canadian Wildflowers (1868) et Studies of Plant Life in Canada (1885), sont l’occasion de partager ses connaissances de botaniste amateur.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/!feature-img-thumbnails/Catharine-Traill-tweet.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/!feature-img-thumbnails/Catharine-Traill-tweet.jpg Catharine Parr Traill
  • Article

    Catherine (SAR la princesse de Galles)

    Son Altesse Royale (SAR) la princesse de Galles, née Catherine « Kate » Middleton le 9 janvier 1982 à Reading au Royaume-Uni, est l’épouse de Son Altesse Royale le prince de Galles (le prince William), qui est premier dans l’ordre de succession des trônes du Canada, du Royaume-Uni et de quatorze autres royaumes du Commonwealth. Kate est devenue célèbre dans le monde entier pour sa philanthropie et son sens de la mode, et elle est étroitement liée à la modernisation de la monarchie. William et Kate ont trois enfants, le prince George de Galles (né le 22 juillet 2013), la princesse Charlotte de Galles (née le 2 mai 2015) et le prince Louis de Galles (né le 23 avril 2018).

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/14455eb1-76f1-40f9-b8f6-871371d7a784.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/14455eb1-76f1-40f9-b8f6-871371d7a784.jpg Catherine (SAR la princesse de Galles)
  • Article

    Catherine Schubert

    Catherine Schubert (née le 23 avril 1835 à Rathfriland, County Down, en Irlande ; décédée le 18 juillet 1918 à Armstrong, en Colombie-Britannique). Catherine Schubert était la seule femme membre des Overlanders de 1862, un groupe d’environ 150 colons qui ont voyagé de Fort Garry (aujourd’hui Winnipeg, au Manitoba) jusqu’à l’intérieur de la Colombie-Britannique, après la ruée vers l’or du Cariboo. 

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/CatherineSchubert/Catherine_Schubert.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/new_article_images/CatherineSchubert/Catherine_Schubert.jpg Catherine Schubert
  • Article

    Chloe Cooley

    Chloe Cooley était l’une des centaines de femmes noires réduites en esclavage dans les colonies françaises et britanniques qui sont devenues le Canada. Bien qu’on ne connaisse que peu de choses au sujet de Chloe Cooley qui a été asservie dans le Haut-Canada, ses luttes contre son esclavagiste, le sergent Adam Vrooman, ont précipité la Loi visant à restreindre l’esclavage de 1793. Cette Loi a été la première législation à restreindre la traite d’esclaves dans les colonies britanniques. (Voir aussi Esclavage des Noirs au Canada.) Veuillez cliquer ici pour voir les définitions des termes clés utilisés dans cet article.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/22ace4cd-cd9c-4de9-b8dd-db1ad6c4a64b.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/22ace4cd-cd9c-4de9-b8dd-db1ad6c4a64b.jpg Chloe Cooley
  • Éditorial

    Clara Brett Martin : Héroïne ou coquine?

    L'article suivant est un éditorial rédigé par le personnel de l'Encyclopédie canadienne. Ces articles ne sont pas généralement mis à jour. « Votre demande d'inscription auprès de la Société du barreau du Haut-Canada est refusée. En ce qui a trait à l'admission de « personnes », la loi qui régit cet organisme ne correspondant plus à l'opinion du jour, l'interprétation du terme « personnes » ne peut inclure les femmes. » Voilà le sens de la réponse donnée à Clara Brett Martin suite à sa demande d'étudier le droit en 1891.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_3134337973.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/Categories_Placeholders/Dreamstime/dreamstimeextralarge_3134337973.jpg Clara Brett Martin : Héroïne ou coquine?
  • Article

    La Corriveau

    La Corriveau est le surnom populaire de Marie-Josephte Corriveau (née le 14 mai 1733 à Saint-Vallier, Québec; décédée le 18 avril 1763 à Québec).

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/26fa727b-86dc-4df5-a5e5-9263f2a2d2b6.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/26fa727b-86dc-4df5-a5e5-9263f2a2d2b6.jpg La Corriveau
  • Article

    Demasduit

    Demasduit (aussi connue sous les noms de Demasduwit, Shendoreth, Waunathoake et Mary March), créatrice d’un lexique Béothuk (née en 1796; morte le 8 janvier 1820 à baie des Exploits, Terre-Neuve). Demasduit est une femme Béothuk qui a été capturée par des pêcheurs anglais en 1819. Par la suite, elle a été envoyée dans une mission anglicane où elle a créé une liste de mots de la langue Béothuk. Après sa mort, sa dépouille et celle de son mari ont été amenées en Écosse. Après de nombreuses démarches, les dépouilles ont été rapatriées à Terre-Neuve en 2020. Le gouvernement du Canada a reconnu Demasduit comme une personne d’importance historique nationale.

    "https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/d98583ec-b0c6-4d27-932f-af95a68bd8a3.jpg" // resources/views/front/categories/view.blade.php
    
    https://d3d0lqu00lnqvz.cloudfront.net/media/media/d98583ec-b0c6-4d27-932f-af95a68bd8a3.jpg Demasduit

Aider L'Encyclopédie canadienne

L'Encyclopédie canadienne est un projet de Historica Canada, un organisme de bienfaisance non partisane, qui se consacre à mieux faire connaître aux Canadiens leur pays. Nous produisons également les Minutes du patrimoine et d'autres programmes. Si vous croyez que tous les Canadiens devraient avoir accès à de l'information exacte, impartiale et des mises à jour régulières sur l'histoire et la culture du Canada dans les deux langues officielles, veuillez envisager de faire un don dès aujourd'hui. Tous les dons de plus de 3 $ recevront un reçu d’impôt.

A propos