Naviguer "Armées"

Afficher 1-20 de 226 résultats
Article

Christopher Vokes

Christopher Vokes, soldat (né à Armagh, en Irlande, le 13 avril 1904; décédé à Toronto, en Ontario, le 27 mars 1985). Général inflexible de la Deuxième Guerre mondiale, Christopher Vokes est à la tête de divisions de l’Armée canadienne lors de la campagne d’Italie et pendant l’avancée vers le nord de l’Allemagne à la fin de la guerre. Il compte parmi les quelques généraux canadiens qui terminent la guerre avec la réputation d’être un commandant des opérations compétent.

Article

107e bataillon (Timber Wolf)

Le 107e Bataillon (Timber Wolf) du Corps expéditionnaire canadien, connu officiellement sous le nom de 107e Bataillon (de Winnipeg), est un bataillon d’infanterie établi pendant la Première Guerre mondiale. Après son arrivée en Grande-Bretagne, l’unité a été convertie en un bataillon de pionniers et a servi sur le front occidental en France et en Belgique. Elle a ensuite été absorbée par une brigade de génie. Environ la moitié des soldats de l’unité étaient des Canadiens autochtones.

Article

Abercromby, James

James Abercromby, officier de l'armée (Banffshire, Écosse, 1706 -- Glassaugh, Écosse, 23 avril 1781). Soldat de carrière, il arrive en Amérique du Nord en 1756 et est nommé commandant en chef des forces britanniques.

Article

Adam Muir

Adam Charles Muir, officier militaire (né en Écosse en 1766 ou 1770; mort à William Henry, dans le Bas-Canada, le 11 mai 1829).

Article

Alexander Dunn, V.C.

Alexander Roberts Dunn, VC, officier de l’armée (né le 15 septembre 1833 à York, dans le Haut-Canada; décédé le 25 janvier 1868 près de Senafe, en Abyssinie). Le lieutenant Alexander Dunn est le tout premier Canadien à recevoir la Croix de Victoria (VC), la plus haute distinction pour bravoure au sein des troupes de l’Empire britannique, pour son service dans la guerre de Crimée.

Article

Alexander George Edwin Smith

Alexander George Edwin Smith, chef cayuga, agriculteur, soldat, héros de guerre (né le 14 août 1879 dans la réserve des Six Nations de la rivière Grand; décédé le 21août 1954 à Buffalo, dans l’État de New York, aux États‑Unis), était un ancien combattant de la Première Guerre mondiale. Il a servi, avant‑guerre, comme officier dans la Milice, a été nommé lieutenant d’infanterie dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC) et a reçu la Croix militaire pour ses actions héroïques sur le front de l’Ouest.

Article

Allard, Jean Victor

Jean Victor Allard, militaire (Sainte-Monique de Nicolet, Qc, 12 juin 1913 - Trois-Rivières, Qc, 23 avril 1996). En 1933, il entre dans la Milice active non permanente.

Article

Amherst, Jeffery, 1er baron Amherst

Jeffery Amherst, 1er baron Amherst, officier de l’armée britannique (né le 29 janvier 1717 près de Sevenoaks, en Angleterre; mort le 3 août 1797 près de Sevenoaks). Jeffery Amherst était le commandant en chef des forces britanniques en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans, durant laquelle le Canada est passé de la France à l’Angleterre. Plusieurs rues et villes d’Amérique du Nord, dont Amherst, en Nouvelle-Écosse, et Amherstburg, en Ontario, ont été baptisées en son honneur. Toutefois, l’héritage de Jeffery Amherst ne fait pas l’unanimité, en raison de sa politique à l’égard des peuples autochtones. On lui reproche notamment d’avoir proposé, en 1763, de contaminer délibérément les peuples autochtones avec la variole pendant la guerre de Pontiac. En 2019, la rue Amherst, à Montréal, a été rebaptisée rue Atateken; Atateken signifie « frères et sœurs » en Kanien'kéha, la langue des Mohawks.

Article

Archie MacNaughton

John Archibald (Archie) MacNaughton, soldat, agriculteur (né le 7 octobre 1896 à Black River Bridge, au Nouveau-Brunswick; décédé le 6 juin 1944 en Normandie, France). Archie MacNaughton a combattu dans la Première Guerre mondiale et la Deuxième Guerre mondiale. Il s’est élevé au rang de major et a été un officier bien respecté du North Shore Regiment du Nouveau-Brunswick. À 47 ans, il a commandé la Compagnie A du North Shore Regiment en Normandie lors du jour J. Il est tombé au champ d’honneur pendant l’offensive vers l’intérieur des terres à partir de Juno Beach.

Article

Arthur Herbert Lindsay Richardson, VC

Arthur Herbert Lindsay « Tappy » Richardson, V.C., policier, soldat, héros de guerre, ouvrier (né le 23 septembre 1872 à Southport, en Angleterre; mort le 15 décembre 1932 à Liverpool, en Angleterre). Arthur Richardson a servi dans la Police à cheval du Nord-Ouest de 1894 à 1907 mais a pris un congé en 1900 pour combattre dans la guerre d’Afrique du Sud. Il est le premier membre d’une unité canadienne à avoir reçu la Croix de Victoria

Article

Arthur, sir George

Sir George Arthur, soldat, administrateur colonial (Plymouth, Angl., 21 juin 1784 -- Londres, Angl., 19 sept. 1854). Après une carrière militaire sans éclat et deux affectations mineures dans les colonies, il devient lieutenant-gouverneur du Haut-Canada en 1838.

Article

Baril, Maurice

Maurice Baril, militaire (Saint-Albert de Warwick, Québec, 22 septembre 1943). Il s'enrôle dans le Corps-école d'officiers canadiens, alors qu'il étudie à l'Université d'Ottawa, devient officier en 1963 et est versé au Royal 22e Régiment en 1964.

Article

Bertram Hoffmeister

Bertram (Bert) Meryl Hoffmeister, militaire et homme d'affaires (né le 15 mai 1907 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédé le 4 décembre 1999 à Vancouver).

Article

Boyle, Joseph Whiteside

C'est Boyle qui ouvre la piste du lac Bennet et du lac Tutshi. Slavin et lui revendiquent la concession d'un territoire aurifère de 13,3 km le long de la rivière Klondike, mais Boyle se rend compte immédiatement que seule une exploitation à grande échelle serait profitable.

Article

Brock Chisholm

George Brock Chisholm, C.C., C.B.E., psychiatre, administrateur médical, soldat (né le 18 mai 1896 à Oakville, en Ontario; décédé le 4 février 1971 à Victoria, en Colombie-Britannique). Après avoir été cité plusieurs fois pour service courageux à la Première Guerre mondiale, Brock Chisholm est devenu un éminent psychiatre. Il a introduit la santé mentale comme critère de recrutement et de gestion de l’Armée canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après avoir dirigé les services de santé de l’Armée, il a été sous-ministre de la santé dans le gouvernement fédéral, puis fondateur et premier directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ses critiques de l’éducation traditionnelle et des mythes sociaux inculqués aux enfants ont fait de lui une personnalité très controversée. D’une manière parfois provocante, il militait en faveur de la paix mondiale et de la santé mentale.