Naviguer "Traite de fourrures"

Article

Daniel Greysolon Dulhut

Daniel Greysolon Dulhut, coureur de bois, commerçant de fourrures et explorateur (Saint-Germain-Laval, France, v. 1639 -- Montréal, 25 févr. 1710). Dulhut contribue à l'expansion de l'empire français de la traite dans le secteur supérieur des Grands Lacs.

Article

Peter Fidler

Peter Fidler, commerçant de fourrures, cartographe et explorateur (Bolsover, Angl., 16 août 1769 -- Fort Dauphin, Man., 17 déc. 1822).

Article

Fraser, Simon

Simon Fraser, explorateur et commerçant de fourrures (né le 20 mai 1776 à Mapletown, Hoosick Township, N. Y.; décédé le 18 août 1862 à St. Andrews West, Canada-Ouest). Simon Fraser est passé à l'histoire surtout pour son exploration audacieuse du fleuve Fraser.

Article

Frobisher, Thomas

Thomas Frobisher, commerçant de fourrures (Halifax?, Yorkshire, Angl., 1744 -- Montréal, 12 sept. 1788). Arrivé dans la province de Québec en 1769, il se joint à ses frères Joseph et Benjamin FROBISHER dans la TRAITE DES FOURRURES dans l'Ouest.

Article

Grande Société

Expression utilisée pendant le GUERRE DE SEPT ANS pour désigner les profiteurs de guerre chargés de fournir les vivres au Canada et aux troupes françaises qui y sont stationnées.

Article

Isobel Gunn

Isobel Gunn (parfois orthographié Isabel, alias Isabella Gunn, John Fubbister et Mary Fubbister), manœuvre (née le 10 août 1780 à Tankerness, en Écosse; décédée le 7 novembre 1861 à Stromness, en Écosse). Au 19e siècle, Isobel Gunn se déguise en homme pour pouvoir travailler pour la Compagnie de la Baie d’Hudson. Elle se rend à la Terre de Rupert (territoire aujourd’hui incorporé au Canada) pour travailler dans le commerce des fourrures. C’est selon toute vraisemblance la première femme européenne dans l’ouest du Canada.

Article

Samuel Hearne

Samuel Hearne, explorateur, négociant en fourrures, auteur, naturaliste (né en 1745 à Londres, en Angleterre; décédé en novembre 1792 à Londres, en Angleterre).

Article

Hivernants

Les hivernants sont des traitants et des engagés, notamment ceux de la COMPAGNIE DU NORD-OUEST, qui passent tout l'hiver dans la forêt à faire la traite des fourrures.

Article

James McGill

McGill témoigne une forte affection pour sa ville d'adoption : il s'engage activement dans la vie publique et assume plusieurs fonctions importantes dans les affaires municipales et provinciales.

Article

Sir William Johnson

​Sir William Johnson, marchand, commerçant de fourrures, fonctionnaire colonial (né vers 1715 à Smithtown, dans le comté de Meath, en Irlande; décédé le 11 juillet 1774 à Johnson Hall, près de Johnstown, dans l’État de New York).

Article

Jolliet, Louis

Louis Jolliet. Explorateur, hydrographe, commerçant de fourrures, organiste, professeur (né à ou près de Québec, baptisé à Québec, 21 septembre 1645 - décédé sur une île du Saint-Laurent, probablement l'une des îles Mingan, entre le 4 mai et le 18 octobre 1700).

Article

Louis Jolliet

Louis Jolliet était explorateur, cartographe, hydrographe du roi, commerçant de fourrures, seigneur, organiste et enseignant (baptisé le 21 septembre 1645 à Québec, décédé entre le 4 mai et le 18 octobre 1700, vraisemblablement près de l’île d’Anticosti).

Article

Joseph Lewis

Joseph Lewis, aussi appelé Levi Johnston, Lewes et Louis, négociant de fourrures (né vers 1772–1773 à Manchester, dans le New Hampshire; mort en 1820 dans le district de Saskatchewan). Joseph Lewis était un négociant de fourrures noir, originaire des États-Unis, qui a participé aux débuts de l’expansion de l’industrie de la fourrure à la fin du 18e et au début du 19e siècles. Il est une des rares personnes noires engagées dans la traite des fourrures dont le nom est attesté dans les sources. Joseph Lewis est aussi le premier Noir à avoir vécu dans le territoire actuel de la Saskatchewan et, vraisemblablement, en Alberta.