Naviguer "Peuples autochtones"

Article

Red Crow

Red Crow, guerrier, artisan de la paix, chef kainai (né vers 1830 à proximité du point de confluence entre les rivières St. Mary’s et Oldman en Alberta; décédé le 28 août 1900 près de la rivière Belly, sur la réserve Blood, en Alberta).

Article

Pré-Dorset, culture

La culture pré-Dorset (de l'an 2000 à l'an 500 av. J.-C.) représente la première présence des Paléo-inuits en Amérique du Nord arctique. Ce peuple, probablement lié sur les plans biologique et culturel aux INUITS, semble être venu de Sibérie par le détroit de Béring peu avant l'an 2000 av. J.-C.

Article

Culture Paléoindienne

Certaines découvertes effectuées aux GROTTES DU POISSON-BLEU et au BASSIN D'OLD CROW au Yukon pourraient faire remonter l'occupation de ces deux gisements autour de 25 000 à 40 000 ans AA, sur la base de datations de sédiments ou d'os de mammouths vraisemblablement modifiés par l'homme.

Article

Cuthbert Grant

Cuthbert Grant, commerçant de fourrures, chef métis et commandant des Métis à Seven Oaks (Fort de la rivière Tremblante [Sask.], v. 1793 -- White Horse Plains [Saint-François-Xavier, Man.], 15 juill. 1854).

Article

Enfant de Taber

En 1961, des fragments du crâne d'un jeune enfant sont recueillis sur la rive de la RIVIÈRE OLDMAN, près de TABER (Alberta). Cette découverte suscite une controverse archéologique, puisque les os sont supposés venir de dépôts géologiques qui datent de 20 000 à 40 000 ans.

Article

Dekanahwideh

Dekanahwideh, dit « le Messager céleste », est celui auquel on attribue la fondation de la Confédération des Cinq-Nations. Il serait né chez les HURONS, d'une mère vierge, pour apporter la paix et le pouvoir à son peuple.

Article

Demasduwit

Demasduwit (aussi connue sous les noms de Shendoreth, Waunathoake et Mary March), une des dernières Beothuk (née en 1796; morte le 8 janvier 1820 à baie des Exploits, Terre-Neuve). Demasduwit a contribué à la préservation de la langue et de la culture des Beothuks. En 2007, le gouvernement du Canada l’a reconnue comme une personne d’importance historique nationale. 

Article

Deskaheh

Deskaheh (Levi General), chef des Cayugas et orateur du Conseil héréditaire des Six-Nations (Réserve des Six-Nations, près de Brantford, Ont., 1873 -- Tuscarora Reservation, N.Y., 25 juin 1925).

Article

Donnacona

Donnacona, chef des Iroquoiens du Saint-Laurent (mort en France probablement en 1539). Représentant du chef du village de Stadacona (près de Québec) durant les voyages de Jacques Cartier (1534-1536), il proteste lorsque ce dernier érige sa croix à Gaspé, en juillet 1534.

Article

Gabriel Dumont

Gabriel Dumont, chef métis (né en décembre 1837 dans la colonie de la rivière Rouge, décédé le 19 mai 1906 à Bellevue, en Saskatchewan.) Dumont, désireux de promouvoir la prospérité et l'indépendance de son peuple, joue un rôle politique d'importance au moment où les troupeaux de bisons se raréfient.

Article

Eenoolooapik

Eenoolooapik, surnommé « Bobbie », voyageur et guide inuk (Qimisuk, baie Cumberland, T.N.-Ouest, 1820? -- baie Cumberland, 1847), frère de Tookoolito.

Article

Hiawatha

Hiawatha est une personnalité importante de l’histoire précoloniale des Haudenosaunee (Iroquois) du sud de l’Ontario et du nord de l’État de New York actuels qui aurait vécu dans les années 1400 ou 1450. Il est le plus connu pour avoir uni les Cinq Nations (Sénécas, Cayugas, Onondagas, Oneidas et Mohawks) dans une confédération politique. En 1722, les Tuscarora, une tribu habitant beaucoup plus au sud, se joignent à la Confédération, créant ce que nous appelons aujourd’hui les Six Nations. Il ne faut pas confondre l’histoire de Hiawatha avec le poème populaire de Henry Wadsworth Longfellow, Le Chant de Hiawatha (1885). Bien que le poète fasse référence à Hiawatha, il vise en fait un héros culturel algonquien, Nanabozho. Qu’il s’agisse d’une erreur intentionnelle ou accidentelle, le poème apporte une confusion à l’histoire de Hiawatha.

Article

Red Jacket

La Révolution américaine sème la division au sein de la Confédération iroquoise. Les Oneidas et les Tuscaroras se rangent du côté des pionniers américains, tandis que les Mohawks, les Onondagas, les Cayugas et les Senecas appuient les Britanniques.

Article

McKay, James

James McKay, politicien métis manitobain, interprète, guide, commerçant de fourrure et commis et maître de postes à la Compagnie de la Baie d’Hudson (né le 5 février 1828 à Edmonton House, en Alberta ; décédé le 2 décembre 1879 à St. James, au Manitoba). Membre du conseil d’Assiniboine (de 1868 à 1869), James McKay a joué un rôle de modérateur durant la rébellion de la rivière Rouge. Il sert également le Manitoba à titre de président du conseil exécutif, de président du conseil législatif et de ministre de l’Agriculture, en plus de siéger au conseil des Territoires du Nord-Ouest de 1873 à 1875. Habile locuteur de plusieurs langues autochtones, James McKay s’est impliqué dans les négociations des Traités nos 1, 2 et 3 au début des années 1870. À titre de commissionnaire pour les Traités nos 5 et 6, il a ajouté des dispositions pour aider les peuples autochtones à obtenir des fournitures médicales dans l’éventualité d’épidémies et de famines, mais aussi pour faciliter leur nouvelle vie sur les réserves. La vie et la carrière de James McKay illustrent les tentatives des chefs métis, tant en commerce qu’en politique, de s’adapter aux changements rapides survenus dans la foulée de la Confédération.

Article

Jean-Louis Riel

Jean-Louis Riel (dit « Louis Riel père »), chef métis, fermier et meunier (né en 1817 à l’Île-à-la-Crosse, en Saskatchewan; décédé en 1864 à Saint-Boniface, au Manitoba). Jean-Louis Riel rallie des centaines de Métis pour venir en appui aux accusés métis poursuivis par la Compagnie de la Baie d’Hudson lors du procès Sayer en 1849. Affaire marquante dans l’histoire de l’Ouest canadien, le verdict du procès Sayer rétablit la liberté du commerce de la fourrure dans la colonie de la rivière Rouge. Dans les années 1850, Jean-Louis Riel est considéré comme un leader dans la communauté canadienne-française de la colonie. Le rôle qu’il joue pour que la langue française puisse être utilisée dans les tribunaux d’Assiniboia et que le peuple métis soit représenté au Conseil d’Assiniboia contribue à renforcer ce statut. Sa fervente défense des droits et de l’autonomie du peuple métis influence fortement son fils, Louis Riel, appelé à devenir le plus important homme politique métis de l’histoire.

Article

Tenskwatawa (Le Prophète)

Tenskwatawa (le Prophète), personnalité religieuse shawnee (né Lalawethika en territoire shawnee près des Grands Lacs, 1775; mort à Prophetstown, près de Kansas City, Missouri, 1836). Tenkswatawa était le fils de Puckeshinewa, un chef de guerre shawnee et de Methoatake, une creek.

Article

Tom Longboat

Thomas Charles Longboat, coureur de fond (né le 4 juillet 1886 à Ohsweken, réserve des Six-Nations de la rivière Grand, Ontario; décédé le 9 janvier 1949). Tom Longboat, dont le nom haudenosaunee est Cogwagee, est un coureur de fond onondaga provenant de la réserve des Six-Nations de la rivière Grand, près de Brantford en Ontario. Son aptitude à dominer n’importe quelle course et ses sprints finals spectaculaires font de lui l’un des athlètes les plus célèbres de la période précédant la Première Guerre mondiale.