Naviguer "Minorités dans les STIM"

Afficher 1-11 de 11 résultats
Article

Alfred Schmitz Shadd

Alfred Schmitz Shadd, pédagogue, médecin, cultivateur, homme politique, pharmacien, éditeur et chef municipal (né 1870 à canton de Raleigh, comté de Kent, en Ontario - décédé 1915 è Winnipeg, Manitoba).

Article

Anderson Abbott

​Anderson Ruffin Abbott, médecin chirurgien, est né le 7 avril 1837 à Toronto, dans le Haut-Canada, et est mort le 29 décembre 1913 à Toronto, en Ontario. Il est le premier Noir d’origine canadienne à obtenir un diplôme en médecine. Par ailleurs, il a servi dans l’Armée de l’Union en tant que chirurgien civil durant la guerre de Sécession.

Article

Charles Lightfoot Roman

Charles Lightfoot Roman, M.D., C.M., chirurgien, auteur, chercheur, conférencier (né le 19 mai 1889 à Port Elgin, en Ontario; décédé le 8 juin 1961 à Valleyfield, au Québec). Il était l’un des premiers Canadiens noirs à achever ses études universitaires à la Faculté de médecine de l’Université McGill et est devenu un expert reconnu en médecine du travail. Il était aussi parmi les premiers Canadiens noirs à s’enrôler pour le service militaire pendant la Première Guerre mondiale, et était le seul Canadien noir connu à servir au sein de l’Hôpital général canadien no 3 (McGill). Charles Lightfoot Roman était sans doute aussi le premier Grand Maître noir d’une loge maçonnique traditionnelle.

Article

Dominique Gaspard

Dominique François Gaspard, médecin et bâtisseur de communauté (né le 22 décembre 1884 à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane; décédé le 6 février 1938 à Montréal, au Québec). Dominique Gaspard était un médecin respecté et un pionnier dans la communauté noire de Montréal. Après avoir servi avec distinction dans un hôpital de campagne pendant la Première Guerre mondiale, il s’est consacré à la médecine à Montréal. Il a également travaillé à la création de débouchés sociaux et intellectuels pour les hommes noirs de la ville. Catholique bilingue, Dominique Gaspard s’est démarqué au sein de la communauté noire montréalaise du début du 20siècle, majoritairement anglophone et protestante. Sa vie sera marquée par des enjeux complexes touchant la langue, l’origine ethnique et l’immigration, des thématiques rarement abordées dans les témoignages des communautés anglophones et noires du Québec.

Article

Edith Monture

Charlotte Edith Anderson Monture (aussi connue sous le nom d’Edith Monture), ancienne combattante mohawk durant la Première Guerre mondiale, infirmière diplômée (née le 10 avril 1890 sur la réserve des Six Nations située près de Brantford, en Ontario ; décédée le 3 avril 1996 à Ohsweken). Edith a été la première femme autochtone à devenir une infirmière diplômée au Canada et à obtenir le droit de vote pour des élections fédérales. C’est également la première autochtone du Canada à servir dans l’armée américaine. Edith a ouvert la voie aux femmes autochtones tant en ce qui a trait à leur inclusion dans les forces armées que pour le droit de vote fédéral. Une rue et un parc, la Edith Monture Avenue et le Edith Monture Park, ont été nommés en son honneur à Brantford, en Ontario.

Article

Irene Uchida

Irene Ayako Uchida, O.C., généticienne (née le 8 avril 1917 à Vancouver, en Colombie-Britannique; décédée le 30 juillet 2013 à Toronto, en Ontario). La DreUchida est une pionnière de la cytogénétique au Canada. Ses études permettent la détection précoce d’anomalies chromosomiques, c’est-à-dire les modifications apportées aux chromosomes en raison de mutations génétiques. Elle a découvert notamment que les femmes exposées à des rayons X pendant leur grossesse ont un risque élevé de donner naissance à un enfant atteint du syndrome de Down ou d’autres anomalies chromosomiques. Elle a constaté également que le chromosome supplémentaire qui cause le syndrome de Down peut provenir de n’importe quel parent, et non seulement de la mère.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Jean Cuthand Goodwill

Jean Cuthand Goodwill, O.C., infirmière, fonctionnaire, et défenseure de la santé et de l’éducation autochtones (née le 14 août 1928 sur la réserve de la Nation Crie Poundmaker, en Saskatchewan; décédée le 25 août 1997 à Regina, en Saskatchewan). Jean Cuthand Goodwill a été l’une des premières infirmières autorisées autochtones au Canada. En 1974, elle a cofondé Indian and Inuit Nurses of Canada (maintenant la Canadian Indigenous Nurses Association). Tout au long de sa vie, elle a été organisatrice, écrivaine et éducatrice, et a travaillé à la promotion de la santé et de la culture des Premières Nations.

Article

Nadine Caron

Nadine Rena Caron, chirurgienne, chercheure, mentor, éducatrice, défenseure des patients, dirigeante communautaire (née en 1970, à Kamloops, en Colombie-Britannique). Nadine Caron a été la première femme étudiante des Premières Nations à obtenir un diplôme en faculté de médecine à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a également été la première femme chirurgienne généraliste des Premières Nations au Canada. Pendant de nombreuses années, Nadine Caron a mis en évidence les besoins et les voix des populations nordiques, rurales et autochtones du Canada.

Article

Onye Nnorom

Onyenyechukwu (Onye) Nnorom, médecin de famille, spécialiste de la santé publique et de la médecine préventive (née le 27 février 1981 à Montréal, au Québec). Onye Nnorom est la directrice adjointe du programme de résidence en santé publique et en médecine préventive à l’école de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto. Elle est aussi à la tête du curriculum sur la santé des Noirs à la faculté de médecine de l’université. Son travail porte sur les inégalités en matière de santé auxquelles sont confrontées les minorités raciales et les communautés d’immigrants.

Article

Oronhyatekha

Oronhyatekha (prononciation O-RON-ya-dé-ga, ce qui signifie « ciel enflammé » ou « nuage ardent »), également connu sous le nom de Peter Martin, médecin et homme d’affaires kanyen’kehà:ka (mohawk) (né le 10 août 1841 sur la réserve des Six-Nations de la rivière Grand, près de Brantford, au Canada-Ouest [aujourd’hui l’Ontario]; décédé le 3 mars 1907 à Savannah, dans l’État de Géorgie, aux États-Unis). En 1867, Oronhyatekha est devenu la deuxième personne autochtone à obtenir un diplôme de médecine au Canada. Ardent défenseur des intérêts autochtones, il a été élu au Grand Conseil général des Indiens de l’Ontario et du Québec en 1872, où il a lutté contre les mesures restrictives de la Loi sur les Indiens. Oronhyatekha était également un homme d’affaires; en 1881, il était à la tête de l’Ordre indépendant des Forestiers.

Article

William Peyton Hubbard

William Peyton Hubbard, politicien, inventeur, boulanger et cocher (né le 27 janvier 1842 à Toronto, en Ontario; décédé le 30 avril 1935 à Toronto). William Peyton Hubbard est le premier homme noir à être élu à Toronto, agissant à titre de conseiller municipal (1894-1903, 1913), de contrôleur (1898-1908) et, périodiquement, de maire suppléant. Réformateur prodémocratie, il a milité pour faire du puissant Conseil de contrôle de la ville un organe élu. William Peyton Hubbard est également une figure importante dans la promotion de l’hydroélectricité comme propriété publique, contribuant à la création du Toronto Hydro-Electric System.